Baromètre mensuel du fioul – Le prix du fioul augmente plus légèrement en mars dans un marché du pétrole hésitant

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Baromètre mensuel des prix du fioul

header baromètre prix du fioul mars 2019

La hausse du prix du fioul se poursuit en mars mais plus légèrement, dans un marché du pétrole partagé entre divers facteurs. Découvrez notre analyse du mois de mars 2019 : prix du fioul, facteurs d’évolution, bilan mensuel du marché et du secteur.

Focus sur le prix du fioul en mars

graphique prix du fioul baromètre mensuel mars 2019

Baromètre fioul mensuel mars 2019 prix – cliquez pour agrandir

D’après la DGEC, la moyenne mensuelle du prix du fioul domestique au mois mars s’établit à 947 euros (0,947€/L) pour 1000 litres, soit 15 euros de hausse par rapport à février. Le prix du fioul continue donc d’augmenter depuis janvier (+51€), mais de manière moins prononcée.

Analyse de l’évolution du prix du fioul

Le cours du pétrole oscille au mois de mars, hésitant entre plusieurs facteurs contradictoires.

Principaux facteurs de hausse

  • Efforts de l’OPEP et ses partenaires tels que la Russie, accentués par la baisse de production plus importante que prévu de l’Arabie Saoudite
  • Sanctions américaines contre l’Iran et le Venezuela qui provoquent une baisse des exportations de ces deux pays
  • Espoirs d’un accord commercial entre Chine et Etats-Unis
  • Légère baisse des puits de forage aux Etats-Unis

Principaux facteurs de baisse

  • Crainte d’un ralentissement de la croissance mondiale, notamment avec de mauvais indicateurs économiques sur les importations chinoises et l’emploi américain
  • Valorisation du dollar, ce qui freine l’achat de pétrole par les investisseurs munis d’une autre devise.

Demande et activité du secteur

Après un temps exceptionnellement doux en février, la météo a été plus agitée en mars avec beaucoup de vent provoquant un ressenti plus frais que les températures. Le volume de fioul commandé sur FioulReduc est de 826 litres en moyenne, contre 845 litres en février et 906 litres en janvier. En toute logique, la part de fioul supérieur a diminué, passant de 30% à 23% en un mois.

Les commandes urgentes en 24h représentent 21% des commandes de FioulReduc en mars, contre 16% au mois de février et 12% au mois de janvier. Au mois de mars les foyers au fioul ont donc été dans un besoin plus urgent de fioul qu’anticipé, certainement un raison d’un manque de fioul constaté et d’une cuve à réapprovisionner rapidement.


Sources :
-Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC)
-Analyses FioulReduc à valeur indicative
-www.infoclimat.fr
-Météo France


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus