Le comportement d’achat de fioul domestique des Français

Contrairement à l’électricité ou au gaz, le fioul nécessite de commander régulièrement du combustible de façon à ne pas se retrouver à sec. Comment les Français s’organisent-ils pour acheter leur fioul et gérer leur budget ? Etat des lieux du comportement d’achat de fioul des Français.

L’achat de fioul domestique, un moment important dans la gestion du budget d’un foyer

En moyenne, un ménage français effectue deux commandes de fioul par an. Toutefois, cette moyenne cache une diversité importante de comportements d’achat et notamment du fractionnement des commandes. En effet, pour faire face à la baisse du pouvoir d’achat et à l’augmentation du prix des énergies, les foyers sont de plus en nombreux à fractionner leur commande de fioul. En raison d’un budget serré, certains optent pour 4 commandes de 500 litres au cours d’une même année.

Selon l’enquête client FioulReduc de 2014, voici les éléments déclencheurs d’une commande de fioul par les ménages français :

  • 42% commandent du fioul lorsqu’ils estiment que le prix est bas
  • 38% lorsque leur cuve est vide
  • 12% lorsque les finances du ménage le permettent
  • 8% commandent toujours aux mêmes périodes

Quand est-ce que les Français commandent du fioul ?

L’utilisation du paiement du fioul en plusieurs fois pour lisser le poids de la facture

économies chauffage fioulAvec l’augmentation des prix de l’énergie, le paiement de la facture d’énergie est plus que jamais un sujet de préoccupation pour les ménages. Il devient important pour certains de réduire au maximum le poids de cette facture et notamment d’en lisser le paiement avec un échelonnement en plusieurs fois ou une mensualisation de la facture de fioul.

Les Français chauffés au fioul sont nombreux à vouloir lisser le paiement de leur facture de fioul. Ainsi selon notre enquête, plus de 20% optent pour une solution de paiement du fioul en 3 fois.

Les commandes réglées avec un échelonnement des paiements représentent un montant moyen de 700 euros. Un paiement en trois fois revient à payer trois mensualités d’un peu plus de 230 euros, plutôt que de payer plus de 600 euros en une seule fois, chose impossible pour un certain nombre de ménages.

La facture d’énergie reste un sujet d’inquiétude majeur pour les ménages français

Pour rappel, selon l’étude de l’INSEE de 2006, on compte 3,5 millions de ménages en situation de précarité énergétique en France. Sur ces ménages, un sur trois se chauffe au fioul domestique. On compte en effet 1,1 million de ménages chauffés au fioul domestique disposant d’un Taux Effort Énergétique* (TEE) supérieur à 10%.

Taux_précaires_énergétiques

En France, sur 100 ménages en précarité énergétique, 33 se chauffent au fioul domestique (source INSEE 2006).

Par ailleurs, si l’on regarde exclusivement les ménages appartenant au quartile** inférieur du niveau de vie, on compte en France plus de 550 000 ménages chauffés au fioul en situation de grande précarité. Ainsi, lorsqu’un ménage français appartient au quartile inférieur du niveau de vie et se chauffe au fioul domestique, il a une probabilité de 77,4% d’être en situation de précarité énergétique comme le montre le graphique ci-dessous.

Fioul_quartile_inférieur_niveau_vie

En France, sur 100 ménages chauffés au fioul domestique et appartenant au quartile inférieur du niveau de vie, plus de 77 sont en situation de précarité énergétique.

Le paiement de la facture d’énergie est donc un facteur d’inquiétude important pour les ménages français. Ainsi, selon l’Institut CSA (enquête 2014), 88% des Français sont préoccupés par la maîtrise de leur consommation d’énergie.

*Taux d’effort énergétique : dépenses en énergie (y compris les dépenses de chauffage collectif) rapportées aux ressources du ménage. Les dépenses en énergie comprennent le chauffage, l’éclairage, les coûts liés à l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau ainsi que la consommation des appareils électroménagers.

**Quartiles : ils partagent une population en 4 groupes d’effectifs égaux. Le 1er quartile (respectivement 3e quartile) est le seuil en dessous (respectivement au-dessus) duquel se situent les 25 % des ménages ayant le plus faible (respectivement haut) niveau de vie.

 


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile