Tarif social du fioul : baisser le prix du litre de 0,05€ pour les foyers en précarité énergétique

Publié le par Guillaume Bort dans Toute l'actualité du Fioul

En cette période de grand froid, Bernard Carayon, le député maire de Lavaur (dans le Tarn), montre l’exemple en décidant de réduire d’1H la consommation d’électricité de sa ville. Les économies qui seront ainsi réalisées, seront redistribuées aux familles en situation de précarité énergétique.

Son volontarisme ne s’arrête pas à cette mesure puisqu’il demande au préfet du Tarn d’inviter les collectivités à étendre les avantages des tarifs sociaux de l’énergie. En effet, en France seuls l’électricité et le gaz disposent de tarifs sociaux : le Tarif de Première Nécessite (TPN) pour l’électricité et le Tarif Spécial Solidarité (TSS) pour le gaz. Entre 700.000 et 900.000 foyers français bénéficient du TPN et 350.000 du TSS.

Ces tarifs sociaux représentent une réduction d’environ 88€ TTC / an pour l’électricité et entre 22€ et 118€ TTC / an pour le gaz. En France, les autres énergies (gaz propane, butane et fioul) ne disposent pas de tarif spécial « Solidarité » visant à aider les foyers en situation de précarité énergétique.

Sur la base du prix actuel du fioul domestique, une réduction de 100€ TTC sur la facture annuelle, nécessiterait de baisser les prix du fioul de 5%. Soit une baisse par litre de 0,05€. Toutefois, l’application d’un pourcentage semble peu recommandable tant les prix du fioul domestique sont volatiles et soumis aux variations du baril de pétrole. D’autres solutions peuvent être envisagées comme la remise de chèque énergie.

Source : LaDepeche.fr et Legifrance.gouv.fr, Analyses FioulPresse, le 12 février 2012.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *