Prix du fioul domestique : nouvelle semaine de stabilité du 19 au 23 mai 2014

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul
évolution du prix du fioul le 28 mai 2014

évolution du prix moyen national FioulReduc pour 1000 litres de fioul ordinaire

Quelle est l’évolution du prix du fioul cette semaine ?

Le prix du fioul est resté exceptionnellement stable durant tout le mois de mai et s’affiche cette semaine du 19 au 23 mai 2014 exactement à la même moyenne que la semaine passée, soit 0,851€ le litre de fioul ordinaire pour une livraison de 1 000 litres.

Il est très rare d’observer une telle stabilité du prix sur une période d’un mois car le prix du fioul évolue chaque jour au gré des aléas géopolitiques, économiques et saisonniers. Le prix demeure bien deçà de son niveau de mai 2012 et 2013. 

Facteurs de hausse du prix du fioul

Facteurs de hausse(1) Les combats ont fait rage dans l’est de l’Ukraine malgré la perspective des élections présidentielle.
(2) La plupart des sites de productions libyens n’ont pas repris leur activité et le risque de guerre civile s’aggrave
(3) Plongeon inattendu des stocks de pétrole brut américains

Facteurs de baisse du prix

Facteurs de baisse(4) La demande se tasse avec l’effacement des besoins de chauffage et un démarrage timide de la Driving Season  malgré les weekend prolongés de mai

 

Evolution détaillée du prix du fioul cette semaine

Cette semaine, malgré une multiplication des facteurs de hausse du prix, le prix du pétrole est resté relativement stable.

(1) Comme depuis plusieurs semaines maintenant, les opérateurs suivent de près la situation ukrainienne. Les combats se sont intensifiés dans l’est du pays et la crainte d’une dégradation de la situation, voire d’une guerre civile, n’a pas été estompée par la perspective d’arrivée au pouvoir de l’homme d’affaires Petro Poroshenko. Le risque de conflit demeure même si son élection a été saluée par les pays de l’ouest.

(2) Malgré l’accord signé entre les mouvements rebelles et l’Etat central libyen, la production pétrolière du pays ne dépasse pas 200 000 barils/jour alors qu’elle était de 1,5 millions de barils/jour à la même époque l’an dernier. Cette situation d’instabilité de la part d’un membre de l’OPEP rend incertain l’approvisionnement européen.

(3) Le mouvement quasi-continu d’augmentation des stocks de brut américain a été stoppé cette semaine par une baisse importante de bon augure pour la demande du premier consommateur mondial de brut avant la saison des grands déplacements en voiture.

(4) Le tassement récent de la demande semble de courte durée puisque plusieurs indicateurs économiques meilleurs que prévu ont été publiés, aussi bien concernant la production de biens durables que l’indice de confiance des consommateurs en mai.

Les signaux de hausse du prix se multiplient : pensez à votre plein d’été

Si vous avez l’habitude de faire le plein de votre cuve en été, c’est sans doute le moment d’y songer car les signaux de hausse du prix se multiplient après un mois de grande stabilité du prix dont vous êtes nombreux à avoir profité, seul ou groupé.

Que ce soit du côté de la demande (départs en vacances, indicateurs économiques encourageants) ou du côté de l’offre (tensions ukrainiennes et libyennes), rien ne présage une nouvelle diminution du prix du fioul dans les semaines à venir.

 

L’équipe FioulReduc, le 28 mai 2014.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *