Non l’hiver ne sera pas le plus rude depuis 30 ans, mais attention aux épisodes de froid

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul
Mis à jour le

hiver en ville

Comme chaque année de nombreux médias titrent que l’hiver sera l’un des plus froids de l’histoire, voire le plus froid. Cette année, les médias français se sont appuyés sur une étude britannique publiée cet été. Mais cette information est à remettre dans son contexte et à nuancer. Découvrez pourquoi !

Un hiver dans l’ensemble pas si froid

Météo-France appelle à la prudence face aux réactions sur cette étude prévisionnelle statistique produite par des chercheurs de l’University College of London. Tout d’abord, parce que celle-ci concerne la Grande-Bretagne et non la France. De plus, parce que si les mois de janvier et février pourraient être plus froids que la moyenne en raison d’un « vortex polaire », c’est-à-dire d’une dépression présente au niveau du pôle nord, en globalité l’hiver pourrait ne pas être si rude.

Les chercheurs n’ont d’ailleurs aucunement mentionné que l’hiver serait le plus froid depuis 30 ans et expliquent que leur étude a été repris dans les médias britanniques de manière déformée.

Se méfier des tendances à plus de trois mois

Si des tendances saisonnières existent bien, la prévisibilité à plusieurs mois des températures et des précipitations en Europe, surtout en France, est faible. Le site Météo-France précise que « les prévisions ne peuvent se faire qu’avec une anticipation maximum de 10 à 15 jours ». Il est donc rare de pouvoir prévoir plus de trois mois à l’avance le temps qu’il fera.

D’après la tendance entre le mois d’octobre et le mois de décembre, les conditions devraient être plus chaudes que la normale en Europe de l’Ouest et donc en France. Il faudra attendre le mois de novembre pour connaître la tendance de décembre à février.

Des vagues de froid ne sont pas à exclure

Les épisodes, voire les vagues de froid ne sont cependant pas à exclure et peuvent être d’autant plus frappantes que ces événements peuvent apparaître subitement. Depuis quelques années, des épisodes particulièrement froids sont apparus après plusieurs semaines de douceur, ont duré quelques jours seulement et ont laissé place à un temps plus doux ensuite.

Les épisodes de froid sont difficiles à prévoir plusieurs mois à l’avance. Il est donc important d’avoir suffisamment de fioul à l’avance !


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus