L’Anah va débloquer 68 millions d’euros supplémentaires pour combattre la précarité énergétique

Publié le par Guillaume Bort dans Toute l'actualité du Fioul

Logo Agence nationale de l'habitat

Avant la fin de l’année 2014, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) engagera des fonds supplémentaires afin de lutter contre la précarité énergétique en France. Objectif : rénover 50 000 logements. Sur les 68 millions d’euros débloqués, une partie sera déléguée aux préfets de région.

Le conseil d’administration de l’Anah a voté le 7 octobre une capacité supplémentaire de 41 millions d’euros pour le programme Habiter Mieux afin d’atteindre l’objectif de 50 000 habitations rénovées en 2014. L’agence avait à l’origine pour objectif la rénovation thermique de 38 000 habitations. Les familles les plus modestes « vivant dans les situations d’habitat les plus dégradées » sont par ailleurs privilégiées.

Nombre de logements aidés par l'Anah

Source Anah

Blanche Guillemot, directrice générale de l’Anah, a annoncé : « Cet objectif est largement en deçà de la demande qui s’adresse à nous« . Sur cette somme allouée au combat contre la précarité énergétique, 27 millions de crédits de fonds d’aide à la rénovation thermique seront délégués aux préfets de région, en complément des subventions de l’Anah dans le cadre du programme Habiter mieux.

Un dispositif « d’auto-réhabilitation accompagnée » au 1er janvier 2015

Durant cette session, le conseil d’administration a également voté « à titre expérimental, de nouvelles modalités de financement pour les travaux de réhabilitation des logements réalisés en auto-réhabilitation accompagnée (ARA)« .

Ces nouvelles aides devraient accompagner, dès le 1er janvier 2015, les ménages effectuant eux-mêmes les travaux de rénovation énergétique. Le dispositif sera en effet applicable pour les dossiers de subvention déposés à partir du 1er janvier.

L’Anah précise que cet accompagnement se fera « en présence d’un encadrement garantissant la sécurité sur le chantier et la qualité des ouvrages« . Et ajoute que « cette démarche peut comporter une dimension d’insertion sociale du ménage occupant ». Plus concrètement, ces aides ont pour objectif de favoriser l’amélioration des conditions d’habitat par la participation des occupants dans la réalisation des travaux.

Cependant, ces aides ne sont pas définitives car « un bilan sera présenté au dernier trimestre 2015 au conseil d’administration pour examiner les conditions de poursuite de ce dispositif ».

100 000 logements rénovés à la fin 2014 ?

 L’Anah dans le cadre de son programme Habiter Mieux aura permis la rénovation thermique de plus de 100 000 logements pour un montant total de 1 milliard d’euros d’aides de la part du programme. L’aide financière Habiter Mieux fut lancée en 2011 afin de lutter contre la précarité énergétique. Rappelons que 1 Français sur 5 (11.5 millions de personnes) souffrent de la précarité énergétique. L’Anah déclare que près d’un ménage sur deux aidés vit sous le seuil de pauvreté (moins de 993 euros par mois), que près de 50% est âgés de plus de 60 ans et 7 ménages sur 10 vivent en milieu rural.

Plus de 80% des ménages bénéficiaires du programme Habiter mieux, interrogés suite à une enquête téléphonique « indiquent qu’ils n’auraient pas réalisé ces travaux sans les aides du programme ». L’enquête a été réalisée en février 2014 par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc) auprès de bénéficiaires du programme Habiter mieux entre 2011 et 2013.

 Pour en savoir davantage sur les aides et l’éligibilité, rendez-vous sur la page dédiée de l’Anah.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *