Menu

Fioulomètre : évolution du prix du fioul semaine du 5 février 2024

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Evolution du prix du fioul
fioulomètre analyse hebdomadaire du prix du fioul semaine du 5 février 2024

Découvrez notre analyse hebdomadaire de l’évolution du prix du fioul pour la semaine du 5 février 2024.

1. Prix du fioul le 5 février 2024 et évolution

La moyenne nationale du prix du fioul ordinaire est de 1252€ les 1 000 litres (1,252€ /L) ce lundi 5 février 2024, soit 16 euros de plus que lundi dernier.

Quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul par rapport au 5 février 2024

DATEPRIX DU FIOUL POUR 1000LEVOLUTION PAR RAPPORT A
Aujourd’hui1252€X
Il y a une semaine1236€+16€
Il y a un mois1188€+64€
Il y a un an1318€-66€

Évolution de la moyenne nationale du prix du fioul semaine du 5 février

évolution du prix du fioul semaine du 5 février 2024

Évolution du prix du fioul selon les régions ce lundi 5 février 2024 :

RÉGIONSPRIX DU FIOUL POUR 1 000 L
Prix du fioul en Alsace 1239 €
Prix du fioul en Aquitaine1257 €
Prix du fioul en Auvergne1257 €
Prix du fioul en Basse-Normandie1257 €
Prix du fioul en Bourgogne1251 €1
Prix du fioul en Bretagne1229 €
Prix du fioul en Centre1252 €
Prix du fioul en Champagne-Ardenne1280 €
Prix du fioul en Franche-Comté1224 €
Prix du fioul en Haute-Normandie1251 €
Prix du fioul en Île-de-France1250 €
Prix du fioul en Languedoc-Roussillon1265 €
Prix du fioul en Limousin1262 €
Prix du fioul en Lorraine1291 €
Prix du fioul en Midi-Pyrénées1260 €
Prix du fioul en Nord-Pas-de-Calais1236 €
Prix du fioul en Pays-de-la-Loire1236 €
Prix du fioul en Picardie1252 €
Prix du fioul en Poitou-Charentes1265 €
Prix du fioul en Provence-Alpes-Côte d’Azur1246 €
Prix du fioul en Rhône-Alpes1243 €

Le saviez vous : Pour 2 centimes de plus seulement par litre en moyenne, le fioul supérieur vous permet de consommer jusqu’à 7% de fioul en moins par rapport au fioul ordinaire, grâce aux additifs permettant un meilleur rendement et une meilleure protection de votre équipement. En choisissant du fioul supérieur vous pouvez alors réaliser des économies sur votre facture de chauffage à long terme.

Analyse et tendance du prix du fioul

2. Analyse du prix du fioul semaine du 29 janvier

Le prix du fioul était instable la semaine précédente, suivant un cours du pétrole hésitant.

Lundi 29 janvier, les cours du pétrole se sont repliés. En effet, la prime de risque géopolitique au Moyen-Orient s’est essoufflée, en raison de l’absence de ruptures d’approvisionnement du pétrole brut. De plus, le marché prend en compte la liquidation de l’ancien plus grand promoteur immobilier chinois, Evergrande.

Mardi 30 janvier, le prix du baril de pétrole est reparti à la hausse, le marché scrutant une potentielle escalade du conflit au Moyen-Orient. Avec notamment des possibles représailles américaines suite à une attaque au drone à la frontière jordano-Synrienne qui a tué trois soldats américains dimanche. Washington a attribuée cette attaque à des groupes armés proches de l’Iran, mais l’Iran a démenti toute implication. Les Etats-Unis pourraient alors attaquer l’Iran ou imposer des sanctions contre les exportations de pétrole brut du pays, ce qui pourrait avoir des conséquence sur l’offre. De plus, l’Arabie Saoudite a renoncé à augmenter sa capacité de production.

Mercredi 31 janvier, le prix de l’or noir a baissé, plombé par des données économiques chinoises décevantes. En effet, l’activité manufacturière s’est contractée en Chine en janvier pour le quatrième mois consécutif. Cela a relancé les inquiétudes sur la demande du premier pays consommateur de pétrole. De plus, le marché prend en compte le fait que l’offre de pétrole ne baisse pas malgré les fortes tensions géopolitiques. Enfin, les stocks commerciaux de pétrole brut ont augmenté aux Etats-Unis la semaine du 22 janvier. Cette hausse des stocks s’explique par la faible activité des raffineries américaines.

3. Tendance du prix du fioul pour la semaine du 5 février 2024

Le prix du fioul domestique pourrait rester volatil cette semaine, suivant l’évolution du prix de l’or noir.

Jeudi 1er février le pétrole était plus instable. En début de journée, les prix montaient, toujours soutenus par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et la potentielle réponse des États-Unis après la mort de soldats américains en Jordanie. En fin de journée, la tendance s’est inversée. L’annonce d’une possible trêve dans le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza a ôté une partie de la prime de risque géopolitique.

Vendredi 2 février, le prix de l’or noir restait hésitant. Les cours évoluaient à la hausse en début de journée, tirés par les tensions géopolitiques en Jordanie et en Russie. En effet, l’Ukraine multiplie les attaques contre des infrastructures pétrolières russes, en réponse aux frappes russes contre des infrastructures énergétiques ukrainiennes. Cette situation provoque des inquiétudes concernant l’approvisionnement mondial de carburant. L’annonce jeudi de la poursuite de la stratégie de baisses de production par l’Opep+ a également fait augmenter les cours. Le prix se repliait en fin de journée, dans un marché plombé par les spéculations autour d’un apaisement des tensions sur l’approvisionnement en mer Rouge. La création d’emplois élevée aux Etats-Unis, qui pourrait conduire la banque centrale américaine (Fed) à rester ferme plus longtemps que prévu a également été facteur de baisse.

Résumé : Après plusieurs semaines de hausse, le prix du fioul se stabilise, influencé par un cours du pétrole plus hésitant.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé des actualités sur le fioul. Retrouvez aussi tous nos conseils pour consommer moins de fioul et réaliser des économies sur votre facture de chauffage.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *