Menu

Fioulomètre : évolution prix du fioul semaine du 14 novembre

Publié le par alexandra dans Evolution du prix du fioul
évolution du prix du fioul semaine du 14 novembre 2022
Fioulometre tendance prix du fioul semaine du 14 novembre 2022

Le prix du fioul baisse cette semaine. Découvrez notre analyse hebdomadaire pour comprendre les facteurs d’évolution du prix et la tendance.

1. Prix du fioul le 14 novembre 2022 et évolution

La moyenne nationale du prix du fioul est de 1 547€ les 1 000 litres (1,547€ /L) ce lundi 14 novembre, soit 54 euros de moins que lundi dernier.

Quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul par rapport au 14 novembre 2022

DATEPRIX DU FIOUL POUR 1000LEVOLUTION PAR RAPPORT A
Aujourd’hui1547€X
Il y a une semaine1601€-54€
Il y a un mois1841€-294€
Il y a un an1021€+526€

Évolution de la moyenne nationale du prix du fioul semaine du 14 novembre

évolution du prix du fioul analyse semaine du 14 novembre 2022

Évolution du prix du fioul selon les régions ce lundi 14 novembre 2022 :

RÉGIONSPRIX DU FIOUL POUR 1 000 L
Prix du fioul en Alsace1473 €
Prix du fioul en Aquitaine1538 €
Prix du fioul en Auvergne1615 €
Prix du fioul en Basse-Normandie1542 €
Prix du fioul en Bourgogne1542 €
Prix du fioul en Bretagne1513 €
Prix du fioul en Centre1509 €
Prix du fioul en Champagne-Ardenne1551 €
Prix du fioul en Franche-Comté1534 €
Prix du fioul en Haute-Normandie1506 €
Prix du fioul en Île-de-France1559 €
Prix du fioul en Languedoc-Roussillon1589 €
Prix du fioul en Limousin1554 €
Prix du fioul en Lorraine1530 €
Prix du fioul en Midi-Pyrénées1566 €
Prix du fioul en Nord-Pas-de-Calais1478 €
Prix du fioul en Pays-de-la-Loire1525 €
Prix du fioul en Picardie1531 €
Prix du fioul en Poitou-Charentes1506 €
Prix du fioul en Provence-Alpes-Côte d’Azur1543 €
Prix du fioul en Rhône-Alpes1664 €

2. Analyse de l’évolution du prix du fioul du 7 au 13 novembre

Alors que le cours du Brent (référence du prix du pétrole en Europe) a légèrement augmenté à 98 dollars le baril lundi dernier, il diminue ce début de semaine à 95 dollars.

Les prix du pétrole dans les stations-service françaises ont prolongé leurs baisses la semaine dernière, tandis que les remises fiscales du gouvernement devraient baisser du 16 novembre au 1er janvier. Pendant ce temps, le pétrole brut Brent s’élevait en moyenne à 95,2 dollars le baril cette semaine, en hausse de 2,7 dollars le baril. Les prix du pétrole ont clôturé en légère baisse lundi, le Brent franchissant brièvement la barre des 100 dollars après un bras de fer.

Les prix du pétrole ont chuté mardi, pénalisés par des indicateurs décevants en Chine et une résurgence du Covid menaçant la demande dans le pays, l’un des moteurs de la demande mondiale. Les dirigeants des pays pauvres ont critiqué les gouvernements des pays riches et les compagnies pétrolières pour avoir causé le réchauffement climatique, exigeant qu’ils paient pour la perte de leurs économies.

Les prix du pétrole ont nettement baissé mercredi, en raison d’une hausse des stocks de brut américains et des attentes décevantes pour que la Chine assouplisse les restrictions liées aux coronavirus. Le groupe OPEP + pourrait devoir « reconsidérer » sa décision de réduire son objectif collectif de production de pétrole de 2 millions de barils par jour en novembre, car cela alimente l’inflation et détériore les perspectives économiques des pays en développement importateurs de pétrole, a indiqué  le directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

Les prix du pétrole ont continué de baisser jeudi, toujours alourdis par les stocks américains, qui ont montré une augmentation plus importante que prévu, après trois jours consécutifs de baisse, ainsi que la déception des investisseurs face aux attentes d’assouplissement du niveau des restrictions liées à l’épidémie du Covid en Chine.

Vendredi, les cours du pétrole ont augmenté, soutenus par l’assouplissement par la Chine des restrictions anti-virus qui ont pesé sur la demande d’or noir du premier importateur mondial. 
En effet le pouvoir chinois a assoupli vendredi plusieurs mesures pour les voyageurs. De plus Pékin a interdit les confinements préventifs ou trop longs, ce qui est de bonne augure pour la reprise économique du pays.

3. Tendance du prix du fioul pour la semaine du 14 novembre

Le prix du fioul baisse cette semaine, suivant le cours du pétrole. Des rebonds épidémiques de covid-19 en Chine font craindre de nouveaux confinements dans le pays. La hausse des stocks de pétrole aux Etats-Unis ainsi que les prévisions d’incertitudes concernant une diminution de la demande globale en brut s’accumulant en raison des perspectives économiques mondiales influencent en effet les cours à la baisse. Les prix sont cependant volatils, nous vous conseillons donc de suivre régulièrement l’évolution du prix du fioul.

Résumé : Le prix du fioul est en baisse cette semaine, en raison de la réaffirmation de la politique zéro-covid de la Chine alors que le nombre de contaminations augmente dans le pays et de la hausse plus importante que prévue des stocks de brut américains. La déception des investisseurs face aux attentes d’assouplissement des restrictions liées à la pandémie du Covid en Chine tire aussi les prix vers le bas.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé des actualités sur le fioul. Retrouvez aussi tous nos conseils pour consommer moins de fioul et réaliser des économies sur votre facture de chauffage.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *