Fioulomètre du 21 octobre 2019 – Le prix du fioul continue de baisser pour la quatrième semaine consécutive

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Evolution du prix du fioul
Fioulometre FioulReduc tendance prix du fioul semaine du 21 octobre 2019

Fioulometre tendance prix du fioul semaine du 21 octobre 2019 – Cliquez pour agrandir

Le prix du fioul continue de baisser un mois après l’attaque sur deux sites pétroliers en Arabie Saoudite. Découvrez notre analyse hebdomadaire pour comprendre les facteurs d’évolution du prix et la tendance pour les prochains jours.

1. Le prix du fioul à ce jour

La moyenne nationale du prix du fioul est de 894 euros les 1 000 litres (0,894€/L) ce lundi 21 octobre, soit une baisse de 15 euros par rapport à lundi dernier.

Quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul :

DATE PRIX DU FIOUL POUR 1000L EVOLUTION
Aujourd’hui 894€ X
Semaine dernière 909€ -15€
Mois dernier 964€ -70€
Il y a un an 985€ -91€

Graphique du prix du fioul :

graphique évolution du prix du fioul du lundi 21 octobre 2019

Graphique évolution du prix du fioul lundi 21 octobre 2019

2. Analyse de l’évolution du prix du fioul et tendance

Le cours du pétrole Brent (référence en Europe) a débuté la semaine dernière à 59,45 dollars le baril. Après une forte hausse des prix vendredi 11 octobre provoquée par l’attaque sur un tanker iranien au large des côtes saoudiennes, le pétrole est reparti à la baisse, focalisé sur la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. En effet les deux pays ont annoncé s’être accordés. Cependant il s’agit d’un accord partiel : la Chine s’engage à acheter des biens agricoles pour 40 à 50 milliards de dollars par an ainsi qu’une plus grande ouverture du marché chinois aux sociétés américaines spécialisées dans les services financiers et la technologie. En échange, les Etats-Unis renoncent à l’augmentation de 25 à 30% des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars d’importations chinoises, qui devait entrer en vigueur mardi. Les analystes estiment cependant que cet accord reste insuffisant pour raviver la croissance mondiale et la consommation d’énergie. En effet, des données publiées lundi ont précisé que les importations et exportations de la Chine en septembre ont connu une baisse plus importante que prévu, ce qui confirme les inquiétudes sur la croissance de la demande mondiale. L’agence internationale de l’Energie a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions de croissance de la demande en pétrole brut pour 2019 et 2020.

Par ailleurs, la Russie et l’Arabie Saoudite ont signé lundi la charte de coopération « OPEP+ », lors d’une visite du président russe Vladimir Poutine à Ryad, capitale saoudienne, pour la première fois depuis 2007. Le ministre de l’Energie saoudien, le prince Abdel Aziz ben Salmane, a précisé que l’objectif de ce document est de « renforcer la coopération […] et soutenir davantage la stabilité des marchés pétroliers ». Cette charte officialise l’accord signé en juillet par les 14 membres de l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et leurs dix partenaires, et qui expire fin mars.

De mercredi à vendredi le cours du Brent est remonté jusqu’à 60,20 dollars le baril, suite à un discours favorable au prix par le secrétaire général de l’OPEP. En effet, il a assuré que le cartel ferait tout pour maintenir la stabilité du marché du pétrole au-delà de 2020. Pour rappel, les pays membres de l’OPEP doivent se réunir les 5 et 6 décembre à Vienne. De plus, le marché a été soutenu par les annonces d’un accord du Brexit.

Mais le cours est retombé en fin de semaine car l’accord sur le Brexit pourrait avoir du mal à être adopté par le Parlement britannique. Jeudi, l’Agence américaine d’informations sur l’énergie (EIA) a dévoilé une augmentation des stocks américains de pétrole brut trois fois plus qu’anticipé par les analystes, en raison d’une chute du taux d’utilisation des raffineries, tombé à son plus bas niveau depuis le passage de l’ouragan Harvey en septembre 2017. De leur côté, l’essence et les produits distillés (fioul et gazole) ont beaucoup baissé. De plus, le cours a profité du report du lancement en Bourse de la compagnie pétrolière saoudienne Aramco, prévu le 20 octobre. Par ailleurs, vendredi la Chine a annoncé une croissance de son PIB (Produit Intérieur Brut) au troisième trimestre de seulement 6% sur un an, le rythme le plus faible en 27 ans et demi.

3. Météo de la semaine

Un épisode méditerranéen va se produire de mardi à mercredi avec un risque d’inondations important. Après un début de semaine frais et humide, le temps se radoucira à partir de mercredi dans le reste du pays, avec des températures minimales dépassant les 10 degrés.

 

Offre du moment :  Jusqu’au 23 octobre nous vous offrons les frais sur le paiement en trois fois !

 

A la semaine prochaine pour un nouveau point sur le prix et l’actualité du fioul !


Sources et détails :
-Sauf indication contraire, les prix du fioul sont indiqués pour du fioul ordinaire, en moyenne nationale sur fioulreduc.com.
-La tendance des prix du fioul est donnée à titre indicatif par FioulReduc en fonction de l’analyse des marchés du pétrole, ainsi que des prévisions sur la demande.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus