Fioulomètre du 18 juin 2018 – Le prix du fioul redescend sous la barre des 0,90 euros le litre avant la réunion des pays exportateurs de pétrole

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Evolution du prix du fioul
Fioulometre tendance prix du fioul demande et météo semaine du 18 juin 2018

Fioulometre tendance prix du fioul demande et météo semaine du 18 juin 2018 – Cliquez pour agrandir

Le prix du fioul baisse pour la troisième semaine consécutive et passe désormais sous la barre des 900 euros les 1000 litres.

Tendance du prix du fioul cette semaine

Le fioul ordinaire continue de baisser progressivement. Il s’établit à 898 euros pour 1000 litres ce lundi 18 juin, soit une baisse de 10 euros par rapport à lundi dernier.

C’est sa troisième semaine de baisse : au total le prix du fioul perd une trentaine d’euros depuis fin mai, après une longue période de hausse.

Profitez de la baisse des prix du fioul pour remplir dès maintenant votre cuve pour la prochaine saison de chauffe. Sur FioulReduc, vous bénéficiez d’un prix du fioul moins cher grâce aux tarifs négociés avec les distributeurs de fioul !

Quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul :

PRIX DU FIOUL PRIX POUR 1000L EVOLUTION
Aujourd’hui 898€ X
Semaine dernière 908€ -10€
Mois dernier 923€ -25€
Il y a un an 671€ +227€

Graphique du prix du fioul :

graphique évolution du prix du fioul lundi 18 juin 2018

Graphique du prix du fioul du lundi 18 juin 2018

Facteurs d’évolution à la baisse du prix du fioul

Le prix du pétrole baisse à quelques jours de la réunion de l’OPEP (Organisateur des pays exportateurs de pétrole) vendredi à Vienne.

Alors que l’OPEP ainsi que d’autres pays non membres du cartel s’étaient accordés fin 2016 pour baisser leur production en vue de rééquilibrer les cours du pétrole, la Russie et l’Arabie Saoudite, deux des plus importants exportateurs souhaitent désormais revoir à la hausse leur quota. Le ministre russe a en effet déclaré que les deux pays veulent augmenter la production de pétrole de 1,5 million de barils par jour au troisième semestre. Cependant, d’autres pays de l’OPEP comme l’Iran, l’Irak ou encore le Venezuela s’y opposent. En attendant la réunion de l’OPEP vendredi, la volonté de l’Arabie Saoudite et de la Russie ainsi que la forte production des Etats-Unis entraînent les prix à la baisse cette semaine.

De plus, le marché est confronté à de nouvelles tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis après que Donald Trump ait annoncé imposer de nouveaux droits de douane de 25% sur 50 milliards d’importations chinoises. En réponse, la Chine souhaite taxer les produits agricoles mais également les produits pétroliers américains. Des sanctions chinoises sur les produits américains pourraient faire reculer la demande mondiale de pétrole et donc les cours du marché.


Sources et détails :

-Sauf indication contraire, les prix du fioul sont indiqués pour du fioul ordinaire, en moyenne nationale sur fioulreduc.com.
-La moyenne officielle en France provient du relevé des prix de ventes moyens nationaux hebdomadaires DGEC (Direction générale de l’Énergie et du Climat). Moyenne relevée le vendredi.
-La tendance des prix du fioul est donnée à titre indicatif par FioulReduc en fonction de l’analyse des marchés du pétrole, ainsi que des prévisions sur la demande.
-Données météo issues des prévisions hebdomadaires MeteoConsult.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus