Menu

Fioulomètre : évolution du prix du fioul semaine du 9 janvier 2023

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Evolution du prix du fioul
Mis à jour le
analyse de l'évolution du prix du fioul semaine du 9 janvier 2023
Fioulometre tendance prix du fioul semaine du 9 janvier 2023

1. Prix du fioul le 9 janvier 2023 et évolution

La moyenne nationale du prix du fioul est de 1319€ les 1 000 litres (1,319€ /L) ce lundi 9 janvier, soit 10 euros de moins que lundi dernier.

Quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul par rapport au 9 janvier 2023

DATEPRIX DU FIOUL POUR 1000LEVOLUTION PAR RAPPORT A
Aujourd’hui1319€X
Il y a une semaine1329€-10€
Il y a un mois1288€+31€
Il y a un an1023€+296€

Évolution de la moyenne nationale du prix du fioul semaine du 9 janvier

évolution du prix du fioul semaine du 9 janvier 2023

Évolution du prix du fioul selon les régions ce lundi 9 janvier 2023 :

RÉGIONSPRIX DU FIOUL POUR 1 000 L
Prix du fioul en Alsace1317 €
Prix du fioul en Aquitaine1314 €
Prix du fioul en Auvergne1355 €
Prix du fioul en Basse-Normandie1316 €
Prix du fioul en Bourgogne1316 €
Prix du fioul en Bretagne1307 €
Prix du fioul en Centre1319 €
Prix du fioul en Champagne-Ardenne1378 €
Prix du fioul en Franche-Comté1288 €
Prix du fioul en Haute-Normandie1306 €
Prix du fioul en Île-de-France1326 €
Prix du fioul en Languedoc-Roussillon1337 €
Prix du fioul en Limousin1344 €
Prix du fioul en Lorraine1368 €
Prix du fioul en Midi-Pyrénées1328 €
Prix du fioul en Nord-Pas-de-Calais1317 €
Prix du fioul en Pays-de-la-Loire1310 €
Prix du fioul en Picardie1318 €
Prix du fioul en Poitou-Charentes1322 €
Prix du fioul en Provence-Alpes-Côte d’Azur1304 €
Prix du fioul en Rhône-Alpes1314 €

2. Analyse de l’évolution du prix du fioul du 2 au 8 janvier

Le cours du Brent (référence du prix du pétrole en Europe) passe de 86 dollars lundi dernier à 78 dollars ce lundi.

Mardi les prix du pétrole ont nettement reculé, dans un marché inquiet de l’importante vague de Covid-19 en Chine après la levée des restrictions sanitaires dans le pays. L’économie chinoise s’affaiblit par ailleurs. En effet, l’activité manufacturière en Chine a reculé en décembre pour le cinquième mois consécutif. Cela s’explique par les foyers de contamination qui ont perturbé le fonctionnement des usines en décembre. Les perspectives de baisse de la demande en raison du retour de la vague de chaleur en Europe et une partie des Etats-Unis ont aussi pesé sur les cours de l’or noir.

Mercredi le pétrole a de nouveau brutalement reculé et est tombé à son niveau le plus bas depuis un mois. La baisse est principalement due aux perspectives de baisse de la demande mondiale d’or noir suite à la pire flambée de cas de Covid-19 en Chine depuis le début de la pandémie ainsi que des températures anormalement élevées en Europe et aux Etats-Unis. Les craintes d’un ralentissement de l’économie mondiale et d’un renforcement du dollar américain ajoutent aussi à la tendance baissière du pétrole. De plus, la banque centrale américaine (Fed) a confirmé que les membres de la Réserve fédérale projetaient de continuer à relever les taux de cette année, afin de juguler l’inflation.

3. Tendance du prix du fioul pour la semaine du 9 janvier

Le pétrole est remonté jeudi, suite à la fermeture d’un oléoduc dans l’Est des Etats-Unis due à une fuite. La tendance reste toutefois baissière en raison des inquiétudes sur l’économie mondiale et la demande chinoise. Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté la semaine du 26 novembre, selon des chiffres publiés jeudi par l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA). Cette hausse s’explique principalement par la chute du taux d’utilisation des raffineries, tombé au plus bas depuis près de 22 mois, suite au passage de la tempête hivernale Elliott, fin décembre, aux États-Unis. De plus le rapport a notifié une chute de 20% de la demande de produits raffinés tels que l’essence ou encore les produits distillés comme le fioul domestique ou encore le gazole. La tempête hivernale a en effet limité les déplacements dans de nombreux Etats américains.

Les cours du pétrole rebondissaient légèrement vendredi, toujours portés par l’arrêt d’un oléoduc des Etats-Unis. Cependant les inquiétudes quant à l’économie mondiale et la situation épidémique chinoise limitent toujours la remontée des prix.

Résumé : Le prix du pétrole stabilise sa baisse, dans un marché du pétrole assez hésitant. D’un côté l’assouplissement des restrictions sanitaires en Chine ainsi que la fermeture temporaire d’un oléoduc aux Etats-Unis en raison d’une fuite soutiennent les prix. D’un autre côté les inquiétudes de la propagation rapide du virus Covid-19 en Chine après l’assouplissement et la baisse de la demande en raison des températures exceptionnellement douces pour la saison influencent le prix à la baisse.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé des actualités sur le fioul. Retrouvez aussi tous nos conseils pour consommer moins de fioul et réaliser des économies sur votre facture de chauffage.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *