Le prix du fioul augmente à son niveau le plus haut de l’année

Publié le par Guillaume Bort dans Evolution du prix du fioul

Graphique d'évolution du prix du fioul 17 octobre 2016

Le prix du fioul continue de grimper après l’annonce d’un accord entre les pays producteurs de pétrole. Le fioul atteint cette semaine son plus haut niveau de l’année 2016.

Le prix du fioul dépasse son record du mois de mai

Selon les relevés hebdomadaires de FioulReduc, le prix du fioul en France s’élève à 696 euros les 1000 litres ce lundi 17 octobre, contre 677 euros le lundi 10 octobre, soit une hausse de 19 euros en une semaine.

Le prix du fioul bat cette semaine son record et atteint son niveau le plus haut de l’année (690 euros pour 1000 litres le 30 mai, contre 696 euros ce lundi 17 octobre). Le cours du fioul évolue à la hausse depuis fin septembre, suite à l’annonce d’un accord entre les pays producteurs de pétrole prêts à soutenir les prix en limitant la surabondance de l’offre de pétrole.

Pour connaître le prix du fuel
dans votre commune,
faites un devis !

Quelle évolution pour le prix du fioul ?

Conseil d'achat de fioul

Le prix du fioul est passé de 621 euros les 1000 litres le 19 septembre à 696 euros ce lundi, soit une hausse de 75 euros en un peu plus d’un mois. Même s’il est compliqué de prévoir l’évolution des cours, la tendance est pour le moment toujours à la hausse.

Si vous manquez de fioul et avez besoin de faire le plein pour l’hiver, vous pouvez commander du fioul dès maintenant, avant une augmentation encore plus prononcée des prix.

Si vous assez de fioul ou ne souhaitez pas passer commande pour l’instant, n’hésitez pas à vous tenir au courant de l’évolution des cours, en consultant le prix du fioul au quotidien dans votre région.

Le cours du pétrole augmente mais reste prudent

Le baril de pétrole évolue au-delà de 50 dollars le baril depuis deux semaines, après un niveau proche de 52 dollars, le cours est redescendu vers les 51 dollars.

Les espoirs d’un accord entre pays producteurs de pétrole se sont renforcés ces dernières semaines, suite à la déclaration du président russe Vladimir Poutine qui souhaite participer aux efforts pour soutenir les cours du pétrole. Par ailleurs, une réunion de l’OPEP est prévue fin novembre à Vienne. Cette réunion est très attendue car les modalités de l’accord seront précisées, notamment sur les volumes de production de chacun des pays concernés.

Néanmoins, les analystes restent prudents. En effet, si l’accord est rendu possible c’est en partie en laissant les pays producteurs comme l’Arabie Saoudite, la Libye, ou encore l’Iran, produire à un niveau élevé qui fasse sens. Cette décision laisse des doutes sur l’efficacité de l’accord pour régler la surabondance d’offre, par rapport à une demande insuffisante.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *