Menu

Conflit Iran/ USA – Calme après la tempête, le prix du pétrole repart à la baisse après le discours de Trump

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Actualité pétrole
Donald Trump speech

Source : Gage Skidmore

Alors que le marché du pétrole avait réagit à la hausse en anticipation suite à l’escalade des tensions entre l’Iran et les Etats-Unis, le cours est reparti à la baisse après la conférence de presse de Trump mercredi soir. Point sur la situation.

Le pétrole chute après la conférence de presse de Trump

Donald Trump s’est exprimé mercredi soir lors d’une conférence de presse, le monde étant fixé sur sa réaction après les tirs de missiles iraniens en Irak contre deux bases destinées à abriter des soldats Américains. Pour rappel l’Iran avait menacé les Etats-Unis de représailles suite à l’assassinat du général iranien Soleimani vendredi, sous l’ordre de Trump.

Mais le président américain a joué la carte de l’apaisement, rappelant qu’il n’y a pas eu de victimes et seulement quelques dégâts matériels. Trump a ensuite annoncé la mise en place de nouvelles sanctions immédiates contre le régime iranien , notamment des restrictions économiques. Il a aussi demandé à l’Otan de s’impliquer beaucoup plus au Moyen-Orient.

Une baisse du cours du pétrole aussi liée à l’offre importante

La baisse du cours du pétrole depuis mercredi soir n’est pas seulement due au discours du président américain. En effet, les chiffres hebdomadaires ont été publiés par l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA). Résultat : les stocks de pétrole brut ont augmenté de 1,2 million de barils aux Etats-Unis la semaine dernière alors que les analystes tablaient plutôt sur un recul. Les réserves d’essence ainsi que les produits distillés dont fait partie le fioul domestique ont aussi grimpé.

 Pourquoi le marché s’est emballé alors qu’aucun site pétrolier n’a été touché ?

Le marché pétrolier a surtout réagit en anticipation, craignant des représailles plus intenses venant de l’Iran avec notamment la possibilité de blocage sur le détroit d’Ormuz, où transite près de 20% de la consommation mondiale. Les analystes craignaient aussi de potentielles attaques sur des sites pétroliers, ce qui n’a pas eu lieu. Enfin, l’Iran aurait aussi pu attaquer des pays voisins, alliés des Etats-Unis, ce qui aurait envenimé la situation.

Le Brent (référence du pétrole en Europe) qui évoluait autour de 69 dollars le baril courant décembre avait finit l’année à 66 dollars. Mais après l’assassinat du général iranien le prix avait de nouveau grimpé jusqu’à 70 dollars vendredi et l’attaque iranienne en représailles mardi maintenait les cours à la hausse. Depuis la conférence de presse de Trump mercredi soir, le Brent s’est effondré et évolue désormais à moins de 66 dollars. Voici un graphique pour comprendre comment le cours du pétrole Brent a réagit aux événements ces dernières semaines :

cours du pétrole Brent le 09/01/2020

cours du pétrole Brent en date du 09/01/2020 13h30 / Source : www.boursier.com


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus