Menu

Baromètre mensuel mars 2021 – Prix du fioul en plus légère hausse

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Baromètre mensuel des prix du fioul

Le prix du fioul évolue toujours en hausse au mois de mars mais plus légèrement, face aux incertitudes concernant la reprise économique. Découvrez notre analyse mensuelle : prix du fioul, facteurs d’évolution, bilan du marché et du secteur.

Focus sur le prix du fioul en mars

baromètre mensuel évolution du prix du fioul mars 2021

baromètre mensuel évolution du prix du fioul mars 2021 – Cliquez pour zoomer

D’après la DGEC (Direction générale de l’Énergie et du Climat), la moyenne mensuelle du prix du fioul domestique s’établit à 855 euros (0,855€/L) pour des livraisons de 2 000 à 4 999 litres en février. Le prix du fioul est donc 24 euros plus cher qu’en février.

Voici quelques valeurs de l’évolution hebdomadaire de la moyenne nationale du prix du fioul au mois de mars sur FioulReduc :

DATE PRIX POUR 1000L Evolution par rapport à la semaine précédente
01/03/2021 811€ +8€
08/03/2021 819€ +8€
15/03/2021 834€ +15€
22/03/2021 830€ -4€
29/03/2021 817€ -13€

prix indicatif pour 1 000 litres de fioul ordinaire

On observe une hausse des prix puis une légère baisse en fin de mois.

Analyse mensuelle de l’évolution du prix du fioul

Le Brent (référence du pétrole en Europe) a commencé le mois de mars à près de 63 dollars le baril et a fini à près de 64 dollars.

Un première quinzaine en hausse

L’OPEP+, qui réunit les pays membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et ses dix partenaires dont la Russie, ont décidé de maintenir le même quota de réduction d’offre en avril. L’Arabie Saoudite a aussi annoncé la prolongation de sa coupe supplémentaire et volontaire d’un million de barils par jour (mbj). En effet, les pays de l’OPEP+ ont estimé qu’il était trop tôt pour revoir à la hausse la production, en raison des incertitudes concernant une date de reprise économique, malgré l’avancée des campagnes de vaccination.

Le cours du Brent (référence du pétrole en Europe) a alors grimpé jusqu’à 70 dollars mi avril avant de redescendre.

Le prix redescend en fin de mois

En fin mars le cours du pétrole est reparti à la baisse suite à la suspension provisoire de l’administration du vaccin AstraZeneca dans plusieurs pays d’Europe en raison de rares cas de thromboses. Même si l’administration du vaccin a pu reprendre il reste un sujet de méfiance. Plusieurs pays ont donc décidé de ne l’autoriser qu’à certaines tranches d’âges, pour la plupart au-dessus de 40 ou 50 ans. De plus, les stocks de pétrole aux Etats-Unis ont observé une hausse en raison de la reprise de la production après une vague de froid intense notamment au Texas. Par ailleurs, les durcissements des mesures voire des reconfinements dans plusieurs pays en raison des variants, ont rendu le marché moins optimiste.

Demande et activité du secteur au mois de mars

Le volume de fioul domestique commandé sur FioulReduc est en moyenne de 901 litres en mars, soit un volume quasi équivalent depuis décembre.

Le délai de livraison sous 5 jours est de 65%. Les livraisons en 3 jours et en 24h sont un plus demandées ce mois de mars. Cela s’explique par des commandes plus urgentes en hiver.

Résumé : Le prix du fioul est plus volatil en mars avec une hausse en début de mois suite à la décision de l’OPEP+ de maintenir ses quotas de baisse de production. A partir de mi-mars le cours du pétrole est redescendu en raison notamment des durcissements de mesures pour endiguer la hausse des cas due aux variants de Covid-19.


Sources :
-Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC)
-Analyses FioulReduc à valeur indicative


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus