Baromètre mensuel du fioul juillet 2019 – Prix du fioul hésitant, entre tensions avec l’Iran et craintes sur la demande mondiale de pétrole

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Baromètre mensuel des prix du fioul

header baromètre mensuel prix du fioul FioulReduc juillet 2019

Le prix du fioul s’est stabilisé en juillet, après avoir chuté au mois de juin. Découvrez notre analyse mensuelle : prix du fioul, facteurs d’évolution, bilan du marché et du secteur.

Focus sur le prix du fioul en juillet

graphique prix du fioul FioulReduc baromètre mensuel juillet 2019

Baromètre fioul mensuel juillet 2019 prix – cliquez pour agrandir

D’après la DGEC, la moyenne mensuelle du prix du fioul domestique s’établit à 912 euros (0,912€/L) pour 1 000 litres au mois de juillet, soit un prix quasi identique au mois de juin.

Voici quelques valeurs de l’évolution du prix du fioul au mois de juillet :

Semaines PRIX POUR 1000L Evolution par rapport à la semaine précédente
05/07/2019 907€ -6€
12/07/2019 918€ +11€
19/07/2019 911€ -7€
26/07/2019 914€ +3€

Analyse de l’évolution du prix du fioul

Après une légère hausse des prix en début de mois, le prix du fioul s’est stabilisé, hésitant entre plusieurs facteurs.

Facteurs de hausse

  • La montée des tensions dans le détroit d’Ormuz où transite un tiers du pétrole brut transporté par voie maritime : Après l’arraisonnement d’un navire iranien au large de Gibraltar suspecté de livrer du pétrole à la Syrie malgré l’interdiction, l’Iran a bloqué un pétrolier britannique car le pays l’accuse de ne pas respecter le code maritime international. Les tensions restent aussi fortes entre l’Iran et les Etats-Unis, avec des actes de sabotages, notamment la destruction de drones ou de navires.
  • Baisse technique de l’offre de pétrole américain suite à l’évacuation de près de 200 plateformes pétrolières dans le Golfe du Mexique, en raison de la tempête tropicale Barry.

Facteurs de baisse

  • Renouvellement de l’accord de l’OPEP+ sur les quotas de productions pour neuf mois vu pour l’instant comme insuffisant pour rééquilibrer l’offre et la demande car il n’a pas été prévu que les pays baissent leur offre plus que l’accord précédent.
  • Craintes sur la demande accentuées par la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, malgré les négociations en cours. Le Fond monétaire international (FMI) a baissé ses prévisions sur la croissance mondiale.

Demande et activité du secteur

Le nombre de commandes a été plus important par rapport à mai et juin, certainement en raison du prix stable après un mois de hausse.

Par ailleurs, le volume de fioul commandé sur FioulReduc est de 1 197 litres en moyenne en juillet, soit 43 litres de moins qu’en juin. L’été est en effet plus propice au remplissage de cuve, contrairement à l’hiver où les volumes correspondent davantage à des réapprovisionnements. En effet le volume moyen de commandes de fioul pour les mois de janvier à avril 2019 ne dépasse pas 1 000 litres.


Sources :
-Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC)
-Analyses FioulReduc à valeur indicative
-www.infoclimat.fr
-Météo France


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus