Menu

Combien coûte l’isolation des sols ?

Selon les études menées par l’ADEME, l’isolation du sol est la solution la plus appropriée pour réduire les déperditions énergétiques allant de 7 à 10 %. À présent, les entreprises spécialisées en travaux d’isolation utilisent diverses méthodes basées sur la nature du sol et le mode de configuration du logement. Nombreux sont alors les ménages qui se posent des questions sur le prix de l’isolation des sols.

L’isolation par-dessus ou par-dessous

Pour une construction effectuée en terre-plein, il existe plusieurs sortes d’isolation : la chape isolante, la pose d’isolant ou le plancher à entrevous. Quant à un local non chauffé et un vide sanitaire présent sous le plancher bas, la technique est assez différente. En effet, c’est le plafond du sous-sol qui reçoit les panneaux isolants à visser ou coller par-dessous le plancher. Pour un sol déjà existant, l’isolant appelé « chape flottante » s’installe directement avant le plancher. Enfin, il suffit de créer un plancher à hourdis sur le vide sanitaire ou la partie basse du plancher.

Ainsi, le prix moyen du m2 va dépendre du type d’isolant adéquat au sol :

  • pour une isolation sur le sol, c’est-à-dire avec le vide sanitaire : le m2 coûte 40 euros ;
  • pour une isolation avec la structure du plancher : le m2 correspond à 30 euros.

Quelle est la technique la plus rentable ?

Toujours en fonction du guide d’isolation mis en place par l’Ademe, il y a 3 sortes d’isolation pour le sol. Vous pouvez opter pour l’usage des planchers béton avec entrevous PSE ou poutrelle, les planchers sous dalle flottante avec la solution de chauffage et les dalles en béton cellulaire.

Avec ces trois systèmes d’isolation, l’Ademe procure des astuces pour venir en aide aux ménages lors du choix des isolants. Pour les locaux non chauffés et les vides sanitaires, l’isolation devra être accompagnée par des panneaux en sous-face à poser avec un système mécanique ou à coller. Concernant les planchers en bois, vous pouvez incorporer un plafond suspendu que vous allez remplir avec de la laine minérale. En revanche, la méthode et le prix du m2 dépendront de la structure de votre logement.

Les aides et conditions pour isoler le sol d’un logement

En demandant à un artisan agréé RGE ou reconnu garant de l’environnement de faire l’isolation de vos planchers, vous pouvez vous assurer d’avoir des travaux fiables et garantis. Le prix des meilleurs matériaux et la main-d’œuvre du professionnel sont parfois facturés avec une remise de 5,5 % sur la TVA. Par contre, seul un artisan agréé RGE peut jouir de la réduction de la TVA.

À part le fait d’obtenir des travaux de qualités, l’intervention d’un artisan qualifié procure plusieurs aides sur les études thermiques, les primes et les subventions. L’État a mis en place plusieurs aides pour financer l’isolation du sol des ménages tels que : le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique offrant 30 % de réduction et l’éco-ptz pour faciliter l’obtention d’un emprunt à long terme. Il ne faut pas oublier la Prime Énergie qui s’engage à payer une certaine partie des frais de travaux d’isolation.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus