Menu

Combien coûte l’isolation des combles perdus ?

Pour votre confort et votre bien-être, effectuez l’isolation des combles perdus de votre logement. Vous réduisez ainsi la déperdition de chaleur et votre facture de chauffage.

Le prix d’isolation des combles par m² selon les techniques

Le coût d’investissement pour l’isolation des combles perdus dépend de nombreux facteurs. En plus du matériau isolant utilisé, il faut aussi tenir compte des honoraires du technicien qualifié.

En moyenne, le budget à prévoir varie entre 20 et 70 euros par mètre carré. Certains isolants sont plus chers que d’autres en raison de leur performance. Les plus chers ont un indice de résistance thermique élevé.

  • La laine de roche coûte entre 7 et 10 euros le m²
  • La laine de verre, entre 6 et 10 euros le m²
  • La laine de mouton s’élève à 31 euros le m²
  • La laine de chanvre est entre 25 et 36 euros le m²
  • La ouate de cellulose coûte entre 28 et 42 euros le m².

Il est également possible d’opter pour des matières plus écologiques. Dans ce cas, il faut prévoir un budget plus important. La fibre de bois coûte autour de 40 euros le m². Le textile recyclé et la plume de canard coûte autour de 30 euros le m². Quant au liège expansé, il coûte près de 80 euros le m².

La technique du soufflage de la laine de verre moins cher

La laine de verre est l’isolant le moins cher parmi tous les types existants. Ce matériau est également compatible avec la technique de soufflage. Pratique et efficace, cette méthode garantit une isolation de qualité.

Elle consiste à souffler des isolants en vrac directement dans les espaces à isoler à l’aide d’un appareil spécifique. Il est possible d’y procéder depuis l’extérieur ou l’intérieur. La laine de verre est alors répartie uniformément sur tout le plancher. Dans certains cas, la couche d’isolant est tassée pour supprimer tous les ponts thermiques. Elle empêche ainsi l’air chaud de s’évaporer par la toiture.

Les différentes aides financières et les conditions d’obtention

Les travaux d’isolation des combles perdus bénéficient d’une aide financière. Elle s’adresse principalement aux ménages les plus modestes. L’obtention des subventions est également soumise à d’autres critères d’éligibilité. L’habitation concernée doit être la résidence principale du demandeur. Il faut aussi qu’il utilise des isolants dont la résistance thermique doit être égale ou supérieure à 7 m²/K/W. Si vous remplissez toutes les conditions, vous pouvez prétendre au crédit d’impôt. Vous pouvez également bénéficier de la prime énergie ou des aides de l’Anah. Le Pacte Energie Solidarité constitue une autre alternative.

Le coût de l’isolation des combles perdus peut être aussi être couvert par les entreprises, par le biais des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), permettant aux foyers de bénéficier d’une isolation à 1 euro. Pour être éligible à l’offre il faut que les travaux soient réalisés par un artisan certifié RGE, c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus