Menu

Combles perdus : à ne pas confondre avec combles aménagés

Les combles constituent l’espace se trouvant entre le faux plafond et le toit. Traditionnellement, il sert à stocker de vieilles affaires. Il se transforme en lieu de vie dans les milieux urbains. Il se peut aussi qu’il soit inutilisé. 

Définition des combles perdus

Les combles perdus désignent les espaces qui ne peuvent pas être aménagés en lieu de vie. Cela peut être dû à une charpente trop visible, rendant impossibles les travaux. Il se peut aussi que l’angle de la pente soit inférieur à 30 %. La hauteur sous plafond d’un comble habitable doit par ailleurs être égale ou supérieure à 1,80 m. Il faut donc savoir différencier les deux types de combles pour estimer le devis des travaux.

Les prix d’isolation pour les deux types de combles

Mal isolée, une toiture est à l’origine de 30 % de la perte de chaleur de votre logement. Les experts effectuent un diagnostic de performance énergétique. Celui-ci vous aide à déterminer les types de travaux nécessaires pour remédier à votre problème.

Il s’avère que les coûts d’investissement pour les combles perdus sont relativement plus abordables. Il faut compter en moyenne entre 20 et 40 €/m². Différents facteurs sont aussi pris en compte. Les techniciens déterminent si le type de charpente est industrialisé ou traditionnel. Ils tiennent également compte de la facilité d’accès à cet espace, leur permettant de proposer la méthode la plus adaptée. Les panneaux rigides en fibre de bois ou en liège sont placés sur les planchers. Les rouleaux en laine de roche ou en laine de verre constituent une bonne alternative. Si l’accès est plus difficile, il est préférable d’opter pour le soufflage. Dans ce cas, la laine de roche en vrac est directement soufflée sur le plancher. Cette technique vise à recouvrir le plancher de façon homogène. L’isolation vous garantit d’ailleurs une réduction conséquente sur votre facture de chauffage. Il faut ainsi savoir que les investissements sont rentables au bout de 5 ou 6 ans.

Quant à l’isolation des combles aménagés, le prix des travaux varie entre 50 et 80 €/m². Cette différence s’explique par l’utilisation d’une méthode plus complexe. Il faut prévoir une rénovation de la toiture si celle-ci est en mauvais état.

Les aides financières pour isoler les combles perdus

L’isolation des combles perdus est éligible au pacte énergie solidarité à 1 euro. Cette aide s’adresse principalement aux ménages les plus modestes. Ils ne disposent effectivement pas du budget nécessaire pour effectuer les travaux nécessaires. Le programme est financé par des fournisseurs d’énergie. En échange, ils reçoivent des certificats d’économies d’énergie. Ces documents démontrent leur expertise et leur savoir-faire dans ce domaine.

Ce dispositif s’applique uniquement sur 50 m² de la surface à traiter. Concernant la superficie restante, le prix des travaux s’élève à 15 euros par mètre carré. Seules les maisons individuelles sont concernées par ce programme. Le dossier de demande d’aide doit démontrer que ces logements sont utilisés comme résidence principale. Néanmoins, le revenu d’un ménage est aussi un facteur à prendre en compte.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus