Menu

Comment se déroule l’isolation des combles perdus ?

Non isolés, les combles perdus laissent passer la chaleur. Il est donc important de choisir la bonne technique ainsi que le bon matériau isolant.

L’évaluation des travaux à réaliser

Améliorez la performance énergétique de votre habitation en isolant les combles perdus. Il s’agit de l’espace situé entre la couverture et le faux-plafond. Vous profitez ainsi d’un meilleur confort en toute saison. Vous réduisez l’utilisation des systèmes de chauffage en hiver parce que la déperdition de la chaleur est plus faible. Chaque pièce du logement est également protégée des fortes chaleurs de l’été.

Néanmoins, il est important de bien choisir le type d’isolant à utiliser ainsi que la technique de pose la plus efficace. Il est préférable de s’en remettre à l’expertise d’un professionnel. Vous en trouverez facilement dans votre région. Après avoir effectué une comparaison sur les tarifs et les prestations, prenez rendez-vous pour une visite. Le technicien qualifié commence toujours par un état des lieux. Son diagnostic lui permet de mieux cerner vos besoins et de vous proposer les solutions adaptées. Il détient également toutes les données nécessaires pour établir un devis gratuit. Il s’agit du type de charpenterie, de la configuration du sol ainsi que de la facilité d’accès. Cette estimation inclut le coût des matériaux et l’honoraire du prestataire.

Procéder à l’isolation des combles perdus

Durant la phase d’évaluation, le technicien détermine la technique d’isolation appropriée. Il vous indique également le type d’isolant adapté à vos besoins. Les panneaux en fibre de bois et en liège sont reconnus pour leur haute résistance thermique. Sinon, vous pouvez aussi opter pour la laine de verre en rouleau ou en vrac. Quand tous les matériaux sont disponibles, l’expert peut commencer le chantier. Il installe tous ses matériels et procède au nettoyage des combles perdus. Il vérifie une dernière fois l’état de la charpente et du faux-plafond : encore robustes ou pas. Il s’assure que ses équipements fonctionnent correctement.

Selon les techniques utilisées, il souffle de la laine de verre en vrac. Celle-ci permet d’obtenir une couche épaisse qui supprime efficacement les ponts thermiques. Dans certains cas, le technicien pose des rouleaux et des panneaux d’isolants. La durée du chantier est de 48 h au minimum. Tout dépend de la complexité des travaux, mais aussi de la surface des combles perdus.

Les différentes techniques d’isolation

Il existe de nombreuses techniques pour optimiser l’isolation thermique des combles perdus. Avec le système de déroulage, la laine minérale est posée sur le plancher. Cette intervention est simple et rapide. Il faut cependant faire attention à ne laisser aucune poche d’air ni d’espace vide. Il est parfois nécessaire de poser une deuxième couche.

S’il s’agit d’isolant en vrac, les techniciens utilisent souvent la technique par épandage. La laine de verre est répartie manuellement sur le sol. Elle est ensuite égalisée à l’aide d’un râteau. Il faut également poser un pare-vapeur pour garantir une bonne étanchéité au niveau des joints.

Il est aussi possible d’opter pour la technique du soufflage. Un tuyau est introduit dans les combles pour répandre les isolants. Cette technique est très courante parce qu’elle permet de gagner du temps et de garantir un travail bien fait.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus