Menu

Les différents types de pompe à chaleur et dans quel cas les utiliser ?

Vous prévoyez d’investir dans une pompe à chaleur ? Il est indispensable de comprendre les différences entre les modèles disponibles sur le marché pour choisir celui qui correspond à votre logement.

Les types de PAC et leurs spécificités

Les pompes à chaleur sont subdivisées en trois groupes : hydrothermiques, aérothermiques et géothermiques. La classification dépend de la source d’énergie utilisée par le système.

Hydrothermie

La pompe à chaleur hydrothermique ou pompe à chaleur eau/eau capte les calories dans les ressources en eaux sous ou autour de votre logement. La nappe phréatique ou un cours d’eau voisin peut être exploité. L’habitation est alors chauffée par le biais de radiateurs à basse température ou via un plancher chauffant.

Aérothermie

La pompe à chaleur aérothermique puise son énergie dans l’air extérieur. Dans le cas d’un modèle air/air, les calories absorbées sont transformées par un compresseur qui les restitue sous forme de chaleur. Un modèle air/eau a l’avantage de pouvoir produire de l’eau chaude sanitaire en plus de chauffer votre logement.

Géothermie

La pompe à chaleur géothermique fonctionne grâce à la chaleur transmise au sol par le soleil. Des capteurs verticaux ou horizontaux sont placés dans le sol. Les sondes collectent l’énergie souterraine et l’achemine jusqu’au logement via un plancher chauffant ou des radiateurs. Vous l’avez compris, ce type de PAC est disponible en version sol/sol ou en mode sol/eau.

Quelle pompe à chaleur choisir et pourquoi ?

En réalité, chaque type de PAC a ses avantages et ses inconvénients. Il est de ce fait préférable de vous baser sur vos besoins et sur les différentes contraintes techniques pour faire le bon choix. Les ressources naturelles exploitables constituent les principaux facteurs de choix.

Les pompes à chaleur hydrothermiques sont très performantes si les ressources hydriques sont disponibles en quantité suffisante. Puiser les calories dans la nappe phréatique est en effet avantageux puisque la température de l’eau demeure quasi-constante au fil des saisons. Pensez à demander une autorisation administrative avant d’entamer vos travaux et confiez impérativement l’installation à des professionnels.

Une pompe à chaleur aérothermique est conseillée dans une région où le climat reste doux sur toute l’année. Peu coûteuse à l’achat, elle est très facile à installer. De plus, elle est souvent réversible, ce qui signifie que la pompe à chaleur peut aussi rafraîchir votre logement en été.

Les performances des modèles géothermiques dépendent essentiellement de la nature du sol. L’installation des sondes demande une superficie importante. Les capteurs horizontaux nécessitent une surface correspondant à au moins 1,5 fois celle du logement. Quant aux capteur verticaux, ils s’installent à une profondeur de 50 mètres pour une superficie à chauffer de 120 m².

Une fois que vous aurez défini le type de pompe à chaleur qui vous convient, faites évaluer la puissance adaptée par un spécialiste. Le rendement doit en effet correspondre aux besoins de votre logement. L’objectif est de pouvoir chauffer intégralement votre habitation sans que cela n’engendre de surcoût à l’achat et/ou à l’exploitation de la pompe à chaleur.

Changer pour une pompe à chaleur
pompe à chaleur / image par FioulReduc
Remplacez votre chaudière fioul par une pompe à chaleur sans nuire à votre confort tout en réduisant votre facture énergétique.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus