Menu

Quel est le coût du chauffage avec une pompe à chaleur ?

L’installation d’une pompe à chaleur pour votre logement est une solution écologique et économique sur le long terme. Cependant, les frais qu’elle peut engendrer au départ ne sont pas à négliger.

Les prix d’achat et de pose d’une pompe à chaleur

Plusieurs critères font varier le prix d’achat d’une pompe à chaleur. D’abord, le type d’installation est à déterminer, puis la marque, la puissance et la performance de l’appareil. La fourchette de prix d’une pompe à chaleur peut aller de 5 000 à 18 000 euros.

  • Les dispositifs aérothermiques (air/air et air/eau) sont les moins chers, entre 5 000 et 13 000 euros à l’achat.
  • Les pompes à chaleur géothermiques (sol/eau et sol/sol), qui nécessitent l’insertion de capteurs dans la terre, ont les tarifs les plus élevés : entre 8 000 et 18 000 euros.
  • Enfin, les systèmes hydrothermiques (eau/eau) valent entre 6 000 et 12 000 euros.

Le type d’appareil que vous choisirez modifiera fortement, également, le prix de la pose de votre pompe à chaleur. Plusieurs travaux peuvent s’avérer nécessaires pour placer les différents équipements requis. Il faudra ajouter à cela l’éloignement de l’entreprise que vous aurez choisie ainsi que les frais qu’elle applique et enfin, la surface à chauffer. Le prix de la main-d’œuvre peut aller de 2 000 à 6 000 euros : 4 000 euros de pose pour un système air/eau et de 5 000 à 10 000 euros pour une pompe géothermique.

Le prix de l’installation (achat et pose comprise) est en moyenne de 100 euros au mètre carré pour une pompe à chaleur air/air, 60 à 95 euros au mètre carré pour une pompe air/eau et 80 à 200 euros au mètre carré pour un dispositif géothermique.

Les tarifs d’entretien de votre pompe à chaleur

Un élément à ne pas négliger quand vous ferez le choix d’installer une pompe à chaleur est l’entretien plus ou moins poussé qu’elle peut nécessiter selon son fonctionnement. Selon la loi, si un système utilise plus de deux kilogrammes de fluide frigorigène, il doit subir un contrôle annuel d’étanchéité. Cette disposition correspond à une pompe à chaleur d’au moins 12 kW. La pompe à chaleur géothermique fonctionne avec des capteurs au sol à longue durée de vie. Son entretien n’est donc pas obligatoire. Cependant, il est recommandé de faire vérifier son appareil au moins tous les cinq ans. Il est possible d’avoir recours au contrat d’entretien annuel ou bien de faire ponctuellement appel à un professionnel. Le tarif annuel d’un entretien de pompe à chaleur peut aller de 100 à 400 euros, selon le même site.

Un forfait d’entretien du ballon d’eau chaude thermodynamique se situe entre 75 et 110 euros. Un forfait pour une révision obligatoire coûte entre 115 et 260 euros. Quant au prix d’un entretien régulier, il atteint en moyenne 458 euros TTC.

Les aides dont vous pouvez bénéficier

La pompe à chaleur fonctionnant à l’aide d’énergie renouvelable, le gouvernement accorde plusieurs aides pour son installation. Vous pouvez en effet bénéficier d’un crédit d’impôt à 30%, qui va se transformer en prime énergie en 2020. Pensez également à l’éco-prêt à taux zéro, dans la limite de 30 000 euros. D’autres aides existent avec l’Anah (Agence pour l’amélioration de l’habitat), les collectivités locales et territoriales, les organismes sociaux, etc. Pour prétendre à ces aides, la condition est de faire appel, pour ces travaux, à un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Changer pour une pompe à chaleur
pompe à chaleur / image par FioulReduc
Remplacez votre chaudière fioul par une pompe à chaleur sans nuire à votre confort tout en réduisant votre facture énergétique.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus