La chaudière fioul pulsatoire

La chaudière au fioul pulsatoire est l’un des modèles les plus récents. Voici quelques informations pour mieux comprendre son fonctionnement, et connaitre les avantages de ce type de chaudières fioul dit de dernière génération.

Le fonctionnement de la chaudière fioul pulsatoire

Le schéma simplifié en circuit fermé du fonctionnement de la chaudière fioul pulsatoire est le suivant :

  • La bougie d’allumage lance la combustion.
  • Les gaz qui se dégagent de la combustion sont dirigés vers un tube en forme de spirale : c’est l’échange thermique.
  • Les gaz sont, ensuite, évacués. L’évacuation se traduit par la création d’une dépression.
  • Un nouveau mélange entre l’air et le gaz se forme.

Les avantages de la chaudière fioul pulsatoire

La chaudière fioul pulsatoire a de nombreux avantages dont voici les principaux :

  • Elle n’est pas dotée d’un bruleur de gaz. De ce fait, l’allumage est en continu.
  • Tout comme la chaudière fioul basse température, la chaudière fioul pulsatoire permet d’économiser sur la consommation de fioul ce qui permet de faire de vraies économies (la température n’excède pas les 50°C).
  • Elle préserve l’environnement puisque le rejet en CO2 est limité.
  • Une installation simple et rapide.
  • Une utilisation simplifiée.

L’installation est-elle contraignante ? Quel est son prix ?

L’installation d’une chaudière fioul pulsatoire est relativement facile. Nul besoin, ici, de faire une liaison entre la chaudière et la cheminée. Le tuyau en PVC fera l’affaire.
En ce qui concerne son prix, la chaudière fioul pulsatoire n’est pas plus onéreuse qu’une chaudière fioul basse température. Il faut compter en moyenne 4 500 € frais d’installation compris.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile