Type de chaudière : avec ou sans eau chaude sanitaire ?

Il existe deux façons de chauffer l’eau sanitaire : soit par une chaudière (gaz ou fioul) soit par un système dédié non relié à la chaudière comme le ballon d’eau chaude ou le chauffe-eau. Faut-il utiliser sa chaudière fioul pour chauffer son eau ou séparer les appareils de chauffage et d’eau chaude ? Voici les principales différences pour vous aider à mieux choisir. 

1. Chaudière avec chauffage et eau chaude sanitaire intégrée

Ce type de chaudière vous permet de chauffer à la fois votre logement mais aussi l’eau pour la vaisselle, les douches, le lave-vaisselle ou encore le lave-linge.

Avantages :

  • Pas de risque d’être à court d’eau chaude : l’eau est chauffée à la demande.
  • Meilleur rendement de la chaudière : rentabilité de la chaudière pour deux usages.
  • Moins encombrant : évite d’avoir deux appareils à stocker chez soi.
  • Plus économique : uniquement les frais d’installation de la chaudière et pas des deux appareils.

Inconvénients :

  • Pas de stockage d’eau : si la chaudière tombe en panne aucun système de remplacement.
  • Gestion du volume de fioul dans la cuve même en été si l’eau sanitaire est chauffée avec cette énergie : s’assurer d’avoir du fioul pour chauffer l’eau.
  • L’eau met en moyenne deux fois plus longtemps à arriver à la température souhaitée qu’un ballon d’eau chaude.
  • Consommation de fioul légèrement supérieure si l’eau sanitaire est chauffée avec cette énergie : en moyenne 150 litres de fioul par an pour un foyer de deux personnes.

2. Chaudière avec uniquement chauffage et eau chaude séparée

La chaudière simple sans eau chaude sanitaire ne fonctionne que pour le chauffage. L’eau chauffe alors par le biais d’un ballon séparé de la chaudière.

Avantages :

  • L’eau chaude est disponible immédiatement : le ballon chauffe un volume d’eau et le maintient à température pendant une durée déterminée.
  • La chaudière peut être arrêtée hors période de chauffe.
  • Pas de dépendance à la chaudière si celle-ci est en panne.

Inconvénients :

  • Moins économique à long terme : frais d’installation et coût de l’électricité ou de gaz.
  • Risque d’attente plus longue pour avoir de l’eau chaude si le ballon est vide.
  • Plus encombrant : besoin d’espace pour installer le ballon.

3. Coupler sa chaudière avec un ballon d’eau chaude

Ce système fonctionne comme une chaudière avec une réserve d’eau. Vous pourrez alors arrêter votre chaudière en été tout en continuant à avoir de l’eau chaude. De plus, en cas de panne de chaudière vous n’aurez alors pas de soucis concernant votre eau sanitaire.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus