La chaudière fioul basse température

Pour réaliser des économies de fioul domestique, investir dans une chaudière fioul basse température peut être une solution crédible. Pourquoi ? Quel est son fonctionnement, ses avantages, son prix ?

Le fonctionnement et les avantages de la chaudière fioul basse température

À la différence d’une chaudière à fioul classique, la température de l’eau d’une chaudière fioul basse température n’excédera jamais les 50 °C. À titre d’information, l’eau des autres chaudières avoisine les 90 °C. Il va sans dire que le fait de chauffer l’eau à moindre degré permet de réaliser des économies sur la consommation de fioul : un vrai avantage pour le consommateur. Pour un fonctionnement optimal, il est important de conjuguer ce type de chaudière avec des radiateurs à basse température.

L’installation et le prix de la chaudière fioul basse température

Il existe plusieurs modèles de chaudière fioul basse température sur le marché. Le montant de l’investissement va donc dépendre du modèle choisi ainsi que de la marque du produit. En moyenne, il faut investir la somme de 4 000 € pour la chaudière et l’installation. L’installation se fait uniquement par un professionnel en chauffagerie. Si votre habitation est ancienne de deux ans et plus, le taux de TVA applicable pour la pose d’une chaudière fioul basse température est de 7 %.
Dans l’hypothèse où votre demeure aurait plus d’une quinzaine d’années, rapprochez-vous de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) pour connaitre les aides financières possibles.

Bon à savoir : le gouvernement français a annoncé le retrait progressif de la chaudière fioul à basse température dont le taux d’oxyde d’azote excède les 56m/kWh. D’ici 2018, les chaudières ayant un effet négatif sur l’environnement ainsi que sur la santé ne seront plus commercialisées.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?
  • Pas utile du tout
  • Pas très utile
  • Plutôt utile
  • Très utile
  • Extrêmement utile