Menu

Revue de presse – Disparition du fioul dans dix ans : bilan un an après les déclarations du gouvernement

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

header revue de presse

Alors qu’Edouard Philippe, Premier ministre, annonçait en novembre dernier la fin du chauffage au fioul d’ici dix ans, de nombreux médias sont revenus sur le sujet, en interrogeant notamment FioulReduc.

Economie Matin : Le remplacement des chaudières au fioul plus long que prévu

Le site Economie Matin évoque le constat d’une faible augmentation des remplacements de chaudières au fioul en 2019. En effet, 130 000 chaudières fioul sont remplacées en moyenne chaque année, contre 150 000 en 2019. Cette différence minime s’explique en raison d’aides à la rénovation insuffisantes : les travaux peuvent aller jusqu’à 10 000 voire 15 000 euros. De plus, les aides sont plafonnées et les professionnels du secteur ont tendance à augmenter les prix en raison de la forte demande : le reste à charge reste trop important pour de nombreux foyers.

France 2 : JT de 13H et 20H le vendredi 15 novembre

Les journalistes de France 2 sont partis à la rencontre de FioulReduc dans le cadre d’un reportage au sujet de la fin du chauffage au fioul d’ici 10 ans, publié au JT dans la journée. Le média évoque les difficultés de remplacer sa chaudière fioul en raison des aides peu incitatives. L’objectif du gouvernement de supprimer le chauffage au fioul d’ici dix ans semble donc difficilement envisageable : il faudrait plus compter sur 30 ans au moins.
> JT de 13H : Reportage
> JT de 20H : Reportage

Les Echos : Le chauffage au fioul fait de la résistance

Dans cet article, le journal Les Echos explique que le remplacement de chaudière fioul pour une autre énergie comme la pompe à chaleur ou encore la chaudière gaz est bien d’actualité. Mais on est encore loin de l’objectif fixé par le gouvernement. Si les projets de remplacement sont plus nombreux en 2019, cela est du en partie à l’offre de changement de chaudière pour un euro lancée en début d’année. Cependant, la Loi de finances pour 2020, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale et au Sénat, prévoit un abaissement des aides. Cela devrait donc conduire à un ralentissement du remplacement de chaudières fioul. Parmi les freins qui dissuadent les foyers français chauffés au fioul, 77% de la population française n’est pas raccordé au gaz et la pompe à chaleur n’est pas toujours la bonne solution pour des maisons situées dans des régions où les hivers sont froids.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus