Menu

Le prix du fioul augmente : pourquoi et quelle tendance pour les prochains mois ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

évolution du cours du pétrole Brent à date du 12 décembre 2019

Le prix du fioul évolue à la hausse depuis fin octobre et cette tendance devrait se poursuivre pour les prochaines semaines. Découvrez pourquoi.

L’OPEP+ décide de baisser davantage sa production de pétrole

Les quatorze pays membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) et leurs dix partenaires dont la Russie se sont réunis les 5 et 6 décembre à Vienne. Lors de cette réunion très attendue par les investisseurs depuis novembre les pays signataires de l’accord ont décidé d’accroître leur baisse de production d’au moins 500 000 millions de barils par jour (b/j) : 372 000 b/j pour l’OPEP et 131 000 b/j pour les pays non membres de l’OPEP. Pour rappel, ces pays ont signé un accord en décembre 2018 dans lequel ils s’engagent à réduire leur production de 1,2 million de barils par jour par rapport à leur niveau d’octobre 2018, afin de soutenir le cours du pétrole. Cet accord avait été prolongé en juillet 2019 et l’OPEP+ vient de s’engager sur une baisse totale de 1,7 mb/j à partir du 1er janvier 2020.

Les quotas ne seront pas les mêmes pour tous les pays mais décidés en fonction de la capacité de chaque signataire. Ainsi l’Arabie Saoudite s’est engagé à baisser sa production de 167 000 b/j, la Russie de 70 000 b/j et les Emirats arabes unis de 60 000 b/j. De plus, le ministre saoudien de l’énergie a annoncé que l’Arabie Saoudite a l’ambition de réduire volontairement leur production. De leurs côtés des réductions involontaires de production ont eu lieu au Mexique, en Libye, en Iran ou encore au Venezuela.

Les mouvements sociaux en France

Depuis début décembre plusieurs mouvements sociaux ont lieu en France. En effet, les professionnels du BTP (Bâtiments et Travaux Publics) et les transporteurs routiers luttent contre la suppression du remboursement partiel de la taxe sur le GNR, ou encore la CGT-Chimie qui a appelé au blocage de raffineries pour lutter contre la réforme du système des retraites. Tous ces mouvements sociaux ont eu des répercussions sur les délais de livraisons de fioul et impacte aussi le prix.

Pourquoi le prix du fioul risque de continuer à augmenter ?

Tout d’abord car la Chine et les Etats-Unis se livrent une guerre commerciale depuis mars 2018, notamment avec la mise en place respective de taxes sur les importations des produits de chacun. Les deux pays répètent régulièrement que des négociations sont en cours pour mettre fin à ce conflit. Mais pour le moment les négociations restent en suspens car chacun campe sur ses positions concernant certains sujets. Cette guerre commerciale accentue le ralentissement de la croissance économique mondiale. En effet, la Chine est le pays qui exporte le plus de pétrole : de mauvais signes de croissance chinoise a donc tendance à faire ralentir la demande mondiale d’or noir et donc faire baisser les prix de l’or brut. Pour le moment les analystes restent sceptiques sur le sujet, ce qui a maintenu les prix à la baisse pendant plusieurs mois. Mais si un accord est signé entre la Chine et les Etats-Unis dans les prochaines semaines, cela va influencer à la hausse le prix.

Enfin, car la demande en fioul est forte en hiver et que la demande d’essence devrait s’accélérer à l’approche des fêtes de fin d’année.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus