Menu

Le pétrole repart à la hausse : ne tardez pas pour commander votre fioul

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Actualité pétrole

Alors que le prix du pétrole avait atteint son niveau le plus bas depuis 13 mois, le cours repart à la hausse cette semaine! Découvrez les raisons.

Les pays exportateurs de pétrole réfléchissent à baisser davantage leur production et la Russie pourrait finalement faire un effort

Début févier, la Russie était opposée à l’idée de prolonger l’accord ou réduire davantage sa production. Mais au sortir d’une réunion mercredi 12 février entre les ministres de l’Energie russe et du Kazakhstan il semblerait que la Russie ait revu sa position. Le ministre de l’Energie kazakh Nourlan Nogïev a en effet déclaré que les deux pays « tiendraient compte des intérêts des compagnies pétrolières » et « adopteraient une position commune ».

Suite à ces nouvelles informations, le marché est reparti à la hausse, dans l’espoir de baisses supplémentaires de production de pétrole, car pour les investisseurs la Russie pourrait donc rallier les recommandations de coupes supplémentaires du comité technique de l’OPEP+ (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et ses dix partenaires dont la Russie), dans l’objectif de soutenir les cours. Les membres de l’OPEP+ doivent se réunir en mars et pourraient décider de prolonger l’accord sur la réduction de production de pétrole au moins jusque juin, voire décider de diminuer davantage leur production.

Où en est la situation à propos de la propagation du coronavirus ?

Alors que les autorités chinoises ont déclaré en début de cette semaine du 10 février que le nombre de nouveaux cas quotidiens de personnes atteintes par le coronavirus, appelé officiellement « Covid-19 », avait largement diminué, ce jeudi 13 février la Chine a annoncé une forte hausse du nombre de contaminés, de plus de 15 000 personnes supplémentaires. Le autorités se veulent cependant rassurantes, expliquant que cette hausse correspond à la redéfinition du calcul du comptage des personnes atteintes et non à une accélération de la propagation du virus.

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a revu fortement à la baisse la prévision de croissance au premier trimestre de cette année, en raison de l’impact du coronavirus sur l’économie mondiale ainsi que le carburant sur le transport en Chine, notamment l’aviation. L’AIE a en effet révisé à la baisse de 365 000 barils par jour ses attentes concernant la demande de pétrole brut pour cette année.

Pourquoi c’est le bon moment pour commander du fioul ?

Si le marché hésite, le cours du pétrole Brent (référence du pétrole en Europe) est passé de 53 dollars le baril le 11 février à 57 dollars le 14 février. Après avoir atteint son niveau le plus bas depuis deux ans, le prix risque donc de repartir à la hausse !

Notre conseil : Le prix du fioul risque de remonter. Que vous souhaitez réapprovisionner votre cuve ou profiter des prix bas pour faire le plein à l’avance pour l’hiver prochain, c’est donc le bon moment pour passer commande !


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus