Menu

Le général iranien Soleimani tué en Irak sur ordre de Donald Trump : vers une forte hausse du prix du fioul

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Actualité pétrole
Mis à jour le

Source : sayyed shahab-o- din vajedi

Dans la nuit du 2 au 3 janvier, le général iranien Qassem Soleimani et son lieutenant général pour l’Irak [Abou Medhi al-Mouhandis] ont été tué dans un raid américain lancé à Bagdad. En réaction le cours du pétrole a bondit et cette hausse a de fortes chances de se poursuivre. Nous vous proposons un point sur l’événement et ses conséquences sur le prix du fioul.

Retour sur les faits

L’armée américaine a mené un raid contre un convoi de véhicules présents au sein de l’aéroport de Bagdad en Irak. Ce raid visait le général Qassem Soleimani, général iranien et émissaire de l’Iran en Irak. L’attaque américaine a eu lieu après plusieurs semaines de tensions, le dernier événement en date étant une attaque contre l’ambassade américaine dans la capitale irakienne par des manifestants pro-iraniens le 31 décembre. Dans un communiqué, le ministère américain de la Défense a indiqué que le président Donald Trump aurait ordonné la frappe « pour protéger le personnel américain à l’étranger » . Malgré son rôle important dans le combat contre Daesh, le général iranien était connu pour être responsable de la mort de centaines de soldats américains et leurs alliés.

C’est la première fois qu’une personne de l’armée, en poste, est ciblée directement. Dans un communiqué le Premier ministre démissionnaire ikarien Adel Abdel Madhi a estimé que « L’assassinat d’un commandant militaire irakien occupant un poste officiel est une agression contre l’Irak, son Etat, son gouvernement et son peuple ».

Suite à cet événement, l’administration américaine a appelé ses ressortissants à évacuer le pays et a envoyé des troupes sur le territoire irakien.

Le cours du pétrole bondit de 4%

En réaction, le marché a anticipé les éventuelles représailles iraniennes pouvant provoquer des tensions sur le marché pétrolier.

En effet le cours du Brent avait fini l’année à 66 dollars le baril, le pétrole a alors bondi de plus de 4% vendredi 3 janvier, atteignant les 69 dollars le baril. Ce prix n’avait pas été atteint depuis la mi-septembre après une attaque de drones sur des installations pétrolières en Arabie Saoudite.

Pourquoi le prix du fioul pourrait s’envoler davantage ?

Comme évoqué précédemment, le marché craint des représailles iraniennes. En effet, le guide suprême en Iran a promis de venger la mort du général. Il a également décrété trois jours de deuil national et la convocation du conseil de sécurité national, les tensions devraient donc s’intensifier.

Ces tensions pourraient par ailleurs avoir des conséquences sur l’offre de pétrole. En effet, l’Iran possède la troisième plus grosse réserve des membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), derrière le Venezuela et l’Arabie Saoudite. L’Iran pourrait par ailleurs décider de bloquer le trafic maritime dans le détroit d’Ormuz, où transite près de 20% de la consommation mondiale.  Enfin, l’Irak, où l’attaque a eu lieu et où un futur probable conflit pourrait se déclencher, est le 5ème plus grand producteur d’or noir avec 5,1% de la production mondiale. C’est également le 3ème plus grand exportateur de pétrole, en majorité à destination de l’Europe, ainsi que de l’Inde, la Chine et enfin des Etats-Unis. Un conflit dans cette région devrait donc avoir de fortes conséquences sur le marché pétrolier.

Résultat ? Il n’est pas exclu de voir un pétrole autour de 75 dollars le baril, comme en mai dernier et voire bien plus suivant les proportions du conflit !

Le conseil de FioulReduc : Alors que le cours du pétrole évoluait déjà à la hausse en raison d’une revue à la baisse des quotas de production de l’OPEP et ses dix partenaires ainsi que l’apaisement des tensions commerciales entre Chine et Etats-Unis, la hausse du prix devrait s’intensifier en raison des tensions géopolitiques. Nous vous conseillons de ne pas tarder à faire le plein de fioul avant une augmentation conséquente du prix.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus