Menu

Enquête FioulReduc : Un consommateur sur deux souhaite rester au fioul

Publié le par Emmeline Guiragossian dans FioulReduc
Mis à jour le
chaudière fioul éteinte

Crédit photo : Shutterstock / FotoDuets

L’interdiction d’installation de chaudières fioul 100% fossile, sauf exceptions, a été repoussée de 6 mois. La mesure sera donc effective en mi-2022 dans les logements neufs et existants. En mars nous avions lancé un sondage en ligne en partenariat avec Hellio, acteur de la maîtrise de l’énergie. Le but était de connaître votre opinion sur les décisions du gouvernement et en savoir plus sur vos attentes et projets concernant l’avenir de votre équipement de chauffage. Découvrez les résultats.

L’annonce du gouvernement suscite du mécontentement et de l’inquiétude

En janvier le gouvernement a publié et mis en consultation un décret qui concerne le chauffage au fioul domestique. Celui-ci annonce l’interdiction d’installer un équipement de chauffage émettant plus de 250g de CO2 par kWh, sauf exceptions comme une impossibilité technique. Cela concerne les chaudières fioul actuelles. En effet, elles dépassent le seuil fixé par le gouvernement, y compris les chaudières à condensation qui ont pourtant un meilleur rendement. Pour information la mesure d’interdiction de chaudières fioul est repoussée au 1er juillet 2022.

Dans le cadre de notre enquête vous êtes 36% à avoir répondu être inquiets par cette nouvelle mesure notamment pour une raison de manque de moyens de passer à une autre énergie. Près de 32% éprouvent quant à eux du mécontentement.

sondage réactions sur l'annonce d'interdiction d'installation de chaudières fioul

Les résultats de notre sondage démontrent que vous êtes nombreux à vouloir rester au fioul. Plus précisément 21% ont répondu avoir l’intention de ne rien changer dans les cinq prochaines années. Vous êtes 22% à être prêts à rendre votre chaudière actuelle compatible au biofioul en remplaçant le brûleur. Néanmoins, seulement 4% souhaitent installer une chaudière fioul actuelle, telle qu’une chaudière à condensation, avant son interdiction. Enfin, 38% ne savent pas encore ce qu’ils feront. Par ailleurs, seulement 15% ont l’ambition de passer à une autre énergie de chauffage.

Parmi les personnes ayant répondu souhaiter passer à une autre énergie :

  • 41% souhaitent le faire pour profiter des aides de l’Etat tant qu’il y en a (MaPrimeRénov’, CEE, TVA à taux réduit, aides régionales…)
  • 26% car leur chaudière fioul est trop ancienne
  • 25% pour des raisons écologiques.

Pour remplacer votre chaudière fioul, la pompe à chaleur arrive en première position (52%), puis la chaudière à granulés bois (32%). Le remplacement de la chaudière fioul par une chaudière gaz est moins évidente. En effet, de nombreuses communes n’ont pas accès au gaz de ville. De ce fait, seulement 12% envisagent d’installer une chaudière gaz. Par ailleurs le gouvernement a récemment annoncé l’arrêt du dispositif Coup de pouce chauffage pour le remplacement de chaudière fioul par une chaudière gaz à partir du 1er juillet 2021.

Le fioul, une énergie de chauffage appréciée et estimée pour certains comme la meilleure solution

En réponse à notre question « Quels avantages vous apporte le chauffage au fioul ?  » vous êtes 36% à avoir répondu apprécier le fioul pour son confort de chauffe. Vous êtes 27% à aimer le chauffage fioul pour la simplicité de sa gestion au quotidien, et 20% pour sa fiabilité.

sondage avantages du chauffage au fioul

Néanmoins, le principal inconvénient du fioul pour 36% des sondés est son prix variable. Près de 15% des sondés soulignent aussi son impact environnemental.

Concernant les motivations à rester au fioul 47% ont répondu que leur installation fonctionne bien et qu’ils ne voient pas l’intérêt de la changer avant sa fin de vie. Pour rappel, l’interdiction concerne l’installation de nouvelles chaudières fioul 100% fossile. Rien ne vous oblige donc à remplacer votre chaudière fioul si celle-ci fonctionne encore. Vous pourrez aussi toujours procéder à des dépannages ou des réparations. De plus, 17% estiment que le chauffage au fioul est la solution de chauffage la moins coûteuse par rapport à leur situation (maison à la campagne non raccordée au gaz de ville, régions froides peu compatibles avec une pompe à chaleur, maison de grande surface). Enfin, 17% déclarent simplement ne pas avoir les moyens de changer d’énergie.

Une attente sur le biofioul F30

Pour le moment vous êtes un tiers à avoir répondu envisager de passer au biofioul. Plus de la moitié ont répondu ne pas encore savoir.

Face aux inquiétudes concernant l’avenir du chauffage au fioul domestique vous êtes 17% à être rassurés sur l’arrivée du biofioul F30 (à 30% d’EMAG de colza). En effet cela vous permettra de garder votre mode de chauffage. Rassurez-vous l’interdiction concerne l’installation de chaudière, sauf exceptions, et non le combustible. A partir de juillet 2022 vous pourrez donc toujours acheter du fioul ordinaire ou supérieur. Si vous le souhaitez vous pourrez choisir le biofioul F30 lorsqu’il sera commercialisé, en 2022. Il faudra au préalable remplacer votre brûleur par un compatible, il faut compter en moyenne 1 000 euros. Un nettoyage de votre cuve sera aussi nécessaire.

Concernant le prix du fioul bio 18% ont déclaré ne pas être prêts à payer plus cher que le fioul actuel. Pour information, le prix du biofioul F30 devrait se rapprocher du fioul supérieur. Les professionnels du secteur négocient avec le gouvernement pour obtenir une réduction de la taxe sur la partie colza.

sondage arrivée du biofioul F30

Pour rappel : à partir du 1er juillet 2022 si votre chaudière est en panne et ne peut être réparée il faudra la remplacer par une installation émettant moins de 250g de CO2 par kWh. Cela peut être un équipement qui utilise une autre énergie ou encore avec un apport minoritaire de fioul comme une pompe à chaleur hybride. Vous pourrez aussi installer une chaudière compatible au biofioul lorsque celles-ci seront commercialisées.

Voici le portrait-robot de nos répondants :

sondage portait-robot

Selon les résultats de notre sondage, le profil des consommateurs de fioul est un foyer composé de 2,3 personnes, à majorité retraités, de 61 ans. Le revenu du foyer est de 37 343 €, soit un peu au-dessus de la moyenne des foyers français (36 740€) selon l’INSEE. La surface du logement aussi plus importante, à en moyenne 173 m², contre 112,2 m² pour les foyers français. Les foyers chauffés au fioul payent en moyenne 1 632 € par an.

 

Cette enquête a été réalisée conjointement avec Hellio, engagé depuis 2008 dans le marché des économies d’énergie en France (métropole et Outre-Mer). Près de 124 000 clients de FioulReduc répartis sur toute la France ont été sollicités, dont 1 018 ont répondu en ligne entre le 8 et le 26 mars 2021. Merci pour votre participation !

Téléchargez l’enquête « Vous et votre chaudière au fioul »


Commentaires
RICHARD

J’utilise le fioul de façon aléatoire, surtout lorsque la température est très froide. Meilleure ressenti face à la pompe à chaleur; mais j’ai la chance d’avoir les deux. Je n’ai pas du tout l’intention d’aba,donner le fioul.


Cazier

Je pense que le fuel dois rester


Démétrios Denis Papastratidès

Merci pour cette enquête.


ROLAND KRAUSER

je souhaites rester au fioul


ALARY pierre

Chaudière en bon état bien entretenu


MICHEL TURMEL

j ai une chaudière fuel a condensation acheter a y a 5 ans avec prime de l ANA le ne souhaite pas changer de chauffage les gouvernement pas
et le fuel reste


OEILLET

Ras le bol de ces gouvernements successifs, j’ai un chauffage au fioul depuis 30 ans, ça me convient très bien… alors arrêtez de nous emmerder, en parlant poliment…😡
Occupez vous plutôt des gros pollueurs, on préfère s’en prendre aux petits citoyens qui ne demandent rien…


Fieutelot

Bonjour. Pour nous , retraités , nous perdons de plus en plus d’argent par augmentation du coût de la vie , et l’absence d’augmentations de notre pension . Le chauffage fuel est un investissement important pour nous . Changer pour quoi que ce soit nous est difficile et les aides sont  » compressées  » . Je suis conscient que la qualité de vie doit être protégée , mais quand on voit de gros bateaux polluer comme 50 millions de voitures sur un aller retour , je vois que nous sommes bien petits face à ces géants de la pollution….


Heuvin

C’est le chauffage le moins cher pour se chauffer pas question de changer mon mode de chauffage


MJeanne friedrich

Je reste au fioul. Il faudrait plus d’aides pour que je change pour un autre mode de chauffage.


caudmont

avec toutes ses décision arbitraire je ne sais plus quoi penser perdu quoi prendre pour remplacer le fioul et à quel prix 😥


goy

Temps que nous pourrons chauffer au fuel nous ne changerons rien du tout ,car avec nos petites retraites nous ne pourrons pas financez du matériel couteux et souvent moins fiable car trop sofistiqué , nous voyons ce qui ce passe avec les nouvelles voitures de maintenant.


Gilbert GORIN

Je n’ai pas les moyens de changer de chaudière ou de bruleur.
est- que le biocarburant émet moins de co2 , quel est le pouvoir calorifique de ce nvx carburant? Les écolos sesont surement penchés sur le problème et à leurs yeux n’y voient que des avantages?

emmeline

Le biofioul devrait émettre 15% de co2 en moins que le fioul actuel. Vous n’êtes pas obligés de passer au biofioul si votre chaudière fioul est toujours fonctionnelle, le fioul ordinaire ou supérieur sera toujours vendu.


Bernard FISCHER

Nous allons garder le fioul car nous avons une chaudière mixte (bois et fioul) donc nous n’utilisons que le fioul en été.
De toute facon, n’importe quel chauffage est polluant.


Marie Claude LAMBERT

Bonjour, moi je vois avec appréhension cette interdiction ma chaudière fonctionne bien et je suis bien chauffée puis elle est bien entretenue et pour ma maison le jour où nous avons choisie ce chauffage c’est qu’il n’y avait pas d’autre solution en effet une pompe à chaleur ne chaufferait pas aussi bien nous avons dans le salon salle à manger des plafonds hauts donc croyez que je m’inquiète
Mme LAMBERT


Vasseur

Bonjour,
Nous renovons une batisse trés ancienne 350/400 M2, nous ne sommes pas délivrés en gaz de ville, et l’installation intérieure a été conçu avec une chaudière au fioul et des radiateurs en fonte. Nous avons éxploré la geothermie, 4 forages seraient ecessaire et une multitude de nouveaux radiateurs pour chauffer l’ensemble. Le pellets necessiterait une construction pour le stockage avec une vis sans fin, sur un site protégé où nous ne pouvons construire. Electricité et gaz citrene ne peuvent être envisagés étant donné le cout. Enfin, pompe à chaleur, eau de chauffage pas assez élevée.
Donc, quelle solution??? nous n’en voyons qu’une le fioul et bien entendu pourquoi pas le biofuel!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *