Menu

Déconfinement : quel impact sur le prix du fioul ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

Le monde se prépare au déconfinement après près de deux mois à l’arrêt dans le but de ralentir la propagation du Covid19. Quelles seront les conséquences sur le prix du fioul ?

Vers une hausse de la demande de carburant

Le déconfinement des différents pays dans le monde, notamment en Asie mais aussi en Europe et aux Etats-Unis, devrait conduire à une reprise de la demande de carburant. En effet, la circulation devrait fortement reprendre, principalement les déplacements en voiture car les personnes vont chercher à éviter les transports en commun.

La situation reste néanmoins tendue notamment pour le transport aérien en raison des restrictions sur les voyages. Mais la demande de carburant et la reprise économique vont contribuer à faire augmenter le cours du pétrole.

La baisse de production des pays exportateurs de pétrole

Au delà du début des déconfinements et de la reprise économique, les pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires, réunis sous le nom d’OPEP+, ont commencé à réduire leur production le 1er mai. En effet l’OPEP+ a décidé de réduire de 9,7 millions de barils leur production en mai et juin, afin de compenser l’effondrement de la demande. Il est ensuite prévu que la diminution de l’offre de l’OPEP+ passe à 8 millions de barils par jour (bpj) entre juillet et décembre, puis à 6 millions de barils par jour entre janvier 2021 et avril 2022.

Vers la fin de la baisse du prix du fioul ?

Vous pensez qu’il n’y a pas de rapport entre la demande de carburant et le fioul ? Oui et non. En effet, il faut savoir que le fioul est composé en partie du prix du pétrole brut, qui évolue en fonction de la situation géopolitique ou encore de l’équilibre entre l’offre et la demande mondiale. Or la reprise économique et l’augmentation de la demande de carburant vont contribuer à réduire l’écart entre l’offre et la demande mondiale de pétrole, ce qui va faire augmenter le cours de l’or noir et par conséquent le prix du fioul. Le marché commence en effet à anticiper cette situation : après avoir chuté à près de 25 dollars le baril, le Brent (référence du pétrole en Europe) est remonté à plus de 30 dollars.

> Pour en savoir plus : Les facteurs d’évolution du prix du fioul

S’il est difficile d’établir une tendance il y a de grandes chances que le prix du fioul ne baisse pas plus et qu’il augmente dans les prochaines semaines en repassant au-dessus des 700 euros les 1 000 litres. N’hésitez pas à profitez du tarif bas actuel avant une potentielle remontée des prix !


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus