Menu

Cours du pétrole américain négatif : le fioul pourrait-il un jour être gratuit ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Actualité pétrole
Mis à jour le

Le pétrole américain est tombé sous les négatifs dans la soirée du 20 avril, son plus bas historique. Découvrez notre analyse et les perspectives de cette situation exceptionnelle sur le prix du fioul en France.

Pourquoi le cours du pétrole américain est devenu négatif ?

Le WTI (West Texas Intermediate), connu aussi sous le nom Texas Light Sweet, est tombé à – 37,63 dollars le 20 avril au soir, soit une chute de près de 60 dollars en trois jours seulement. C’est la première fois depuis sa création en 1983 que le WTI tombe en dessous de 10 dollars.

www.boursorama.com

L’effondrement du WTI (référence du pétrole américain) à des prix négatifs est une chute technique. En effet, les contrats pour livraison en mai se terminaient mardi à la clôture. Dans un contexte actuel de saturation des capacités de stockage en raison d’une demande de pétrole au plus bas, les investisseurs ont cherché à écouler leurs volumes de pétrole américain et étaient donc prêts à payer pour trouver preneur, une situation inédite ! Depuis le 21 avril, il s’agit désormais des contrats pour livraison en juin : le WTI est donc repassé dans les positifs et évolue aux alentours de 15 dollars.

Le prix du fioul peut-il connaître une telle situation ?

Tout d’abord, le WTI concerne le pétrole américain qui connaît actuellement des réserves à saturation. Cette situation a été accentuée par une très forte hausse des stocks de pétrole américain la semaine passée. Or en Europe nous achetons du pétrole de Brent. Même si la demande est très faible en ce moment en raison de l’arrêt de nombreux secteurs et des restrictions de déplacements dans plusieurs pays, les capacités de stockage sont plus larges. Si le Brent est quand même tombé sous les 20 dollars le baril ce mardi 21 avril, celui-ci n’a pas connu une situation aussi extrême que le WTI.

De plus, le prix du fioul n’est pas équivalent au pétrole brut. En effet, des coûts de raffinage mais aussi de distribution, ainsi que les taxes (TVA et TICPE) sont à rajouter.

> En savoir plus : Les composantes du prix du fioul

Si le Brent continue d’évoluer aux alentours de 15-20 dollars le baril, le prix du fioul pourrait descendre jusqu’à 630 euros les 1 000 litres. Cela s’explique par les différents éléments qui composent le prix du fioul en France à savoir :

  • le prix de sorti des raffineries : actuellement de 230 €ht/m3
  • la TICPE sur le fioul (Taxe intérieure sur les produits énergétiques) : 156,20€
  • les CEE : actuellement de 28€
  • le transport et la distribution : actuellement de 115€
  • la TVA : 105€

Cette situation va t-elle durer ?

Malgré l’accord des pays exportateurs de pétrole OPEP+ qui ont décidé de réduire de près de 10 millions de barils par jour leur production en mai et juin, les analystes estiment que cela sera insuffisant pour combler l’effondrement de la demande.

La demande pourrait cependant reprendre avec les déconfinements progressifs de la plupart des pays actuellement confinés et la reprise de l’activité. Pour le moment le cours du Brent et du WTI restent à de très bas niveaux.


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus