Menu

Baromètre mensuel évolution du prix du fioul octobre 2021

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Baromètre mensuel des prix du fioul

Le prix du fioul a fortement augmenté en octobre. Découvrez notre analyse mensuelle : prix du fioul, facteurs d’évolution, bilan du marché et du secteur.

Focus sur le prix du fioul en octobre

baromètre mensuel évolution du prix du fioul octobre 2021

baromètre mensuel évolution du prix du fioul octobre 2021 – Cliquez pour zoomer

D’après la DGEC (Direction générale de l’Énergie et du Climat), la moyenne mensuelle du prix du fioul domestique s’établit à 1032 euros (0,1032€/L) pour des livraisons de 2 000 à 4 999 litres en octobre. Le prix du fioul est donc 119 euros plus cher qu’en septembre et dépasse 1€ le litre pour la première fois depuis octobre 2018, soit depuis trois ans.

Voici quelques valeurs de l’évolution hebdomadaire de la moyenne nationale du prix du fioul au mois d’octobre sur FioulReduc :

DATE PRIX POUR 1000L Evolution par rapport à la semaine précédente
04/10/2021 945€ +32€
11/10/2021 993€ +48€
18/10/2021 1034€ +41€
25/10/2021 1044€ +10€

prix indicatif pour 1 000 litres de fioul ordinaire

Analyse mensuelle de l’évolution du prix du fioul

Ce mois d’octobre le Brent (référence du pétrole en Europe) a commencé à 78 dollars le baril et a fini à 83 dollars, soit 5 dollars de plus en un mois.

Parmi les facteurs de hausse, l’offre de pétrole était toujours affaiblie début octobre dans le Golfe du Mexique à la suite du passage de l’ouragan Ida fin août. Le report de la demande de gaz vers le pétrole, en raison de la forte hausse du prix du gaz naturel, contribue aussi à l’augmentation du prix.

La demande reste soutenue avec la reprise économique et à mesure que les activités de déplacement reprennent. Les Etats-Unis ont annoncé l’abandon des restrictions pour les voyages internationaux pour les personnes vaccinées à partir de novembre, ce qui devrait accentuer la hausse de la demande de pétrole.

Par ailleurs, l’OPEP+, qui réunit les pays membres de l’Organisation des Pays Exportateurs et dix partenaires dont la Russie, a décidé de ne pas relever davantage que prévu sa production en novembre (400 000 barils par jour), malgré la forte demande et les incitations des Etats-Unis à produire plus. Plusieurs membres de l’OPEP+ connaissent aussi des baisses de production alors que le groupe leur accorde pourtant plus de marge de manœuvre. Par exemple le Kazakhstan a fait face à des travaux de maintenance et le Nigeria, le Mexique et la Libye à des perturbations imprévues.

La hausse est moins importante en fin de mois, en raison des données économiques décevantes chez les deux premiers consommateurs de brut, à savoir la Chine et les États-Unis.

Demande et activité du secteur en octobre

Le volume de fioul domestique commandé sur FioulReduc est en moyenne de 948 litres en octobre soit près de 200 litres de moins qu’en septembre. A l’approche du redémarrage du chauffage et en raison du prix élevés les foyers ont commandé moins que ces derniers mois. Les commandes d’un délai sous 5 jours restent prioritaires ce mois d’octobre car les foyers ne sont pas encore dans l’urgence.

Résumé : Le prix du fioul a fortement augmenté en octobre, dans un marché du pétrole toujours influencé par une offre contenue par rapport à la hausse de la demande.


Sources :
-Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC)
-Analyses FioulReduc à valeur indicative


Commentaires
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *