Menu

Le Premier ministre annonce la fin des chaudières fioul dans 10 ans : un projet viable ?

Publié le par Emmeline Guiragossian dans Toute l'actualité du Fioul

Source : RTL

Face à la manifestation des « gilets jaunes » le 17 novembre pour protester contre la hausse du carburant, Edouard Philippe, Premier ministre est intervenu sur RTL ce mercredi matin et a annoncé le projet du gouvernement de supprimer d’ici 10 ans les chaudières individuelles au fioul. Comment l’Etat compte t-il s’y prendre et quelles sont les limites de ce projet ?

Comment le gouvernement compte atteindre cet objectif ?

Au micro d’RTL, Edouard Philippe a indiqué que la taxe carbone ne serait pas supprimée mais que le gouvernement entend les Français et s’engage donc à mettre en place des mesures pour compenser cette hausse de la TICPE qui touche le carburant, le GNR ou encore le fioul domestique.

L’Etat prévoit donc d’accompagner les foyers chauffés au fioul en leur proposant une prime à la conversion des chaudières : « Nous allons développer la prime à la conversion des chaudières pour faire en sorte que les Français puissent se libérer de cette contrainte extraordinaire d’utiliser le fioul pour se chauffer » avec une prise en charge « d’un tiers du coût global de transformation ». Ce nouvel effort budgétaire est de 500 millions d’euros.

Une conversion pas si facile

Le fioul est la troisième énergie la plus utilisée en France, derrière l’électricité et le gaz. Le fioul domestique est utilisé par 4 millions de logements. Par ailleurs le fioul est moins cher que les deux autres énergies de chauffage citées ci-dessus, en raison de la fluctuation du prix liée au cours du pétrole.

Par ailleurs, malgré l’ambition du gouvernement, la transition énergique s’avère plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, de nombreux foyers restent au chauffage fioul pour différentes raisons :

  • Gaz : tous les foyers ne sont pas forcément raccordés au gaz
  • Bois : cette énergie n’est pas suffisante pour chauffer une maison
  • Electricité : ce changement est souvent couplé avec de lourds travaux d’isolation
  • Nouvelles technologies (chaudières bois ou géothermie) : elles sont réservées aux foyers les plus aisés car le coût de cette transition peut aller jusqu’à 20k€.

Le passage à une autre énergie : seule solution pour lutter contre les émissions polluantes ?

Le Premier ministre a conscience  des difficultés pour concrétiser le changement d’énergie des foyers chauffés au fioul et reconnaît le projet comme ambitieux, en raison des logements fioul principalement situés en zone rurale et donc non desservis par le gaz. Frédéric Plan, délégué général de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffages (FF3C) explique alors que « l’alternative pour ces consommateurs, c’est donc le chauffage à bois, ou la pompe à chaleur, mais c’est beaucoup plus cher! ».

Le projet du gouvernement semble donc difficilement réalisable en 10 ans, alors que le biofioul est d’actualité en Allemagne et en Belgique et permet de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre et de diviser par 20 la teneur en soufre du produit, qui est un des éléments les plus polluants de la combustion du fioul.


Commentaires
Christian DIEMUNSCH

du n’importe quoi de se gouvernement .


KONC

Personne ne fait le calcul.??
4 000 000 de chaudières en 10 ans cela fait plus de 1000 chaudières par jour à changer !!
Arrêter la commercialisation en France peut être, avec les inconvénients cités dans cet article.


Sophie

Ce gouvernent va sauter aux prochaines élections alors pas de panique!


longo

Si l’état me paye le tiers de la facture soit une pompe a chaleur air eau moi je suis d’accord sachant que le cout est de 10.000€ j’ai déja fait faire des devis .Seulement le hic c’est qu’il ne prennent pas en compte que le prix de la fourniture seule comme il en a l’habitude et ça risque bien d’être le cas . En tout cas en 10 ans ça parait un peu court il manque déja de d’ouvriers qualifiés à moins que l’on nous envoient des Roumains et autres .En plus ce gouvernement et président qui dans le fond aura fait le sale boulot on va s’occuper de leurs donner pour les vers à la prochaine élection .


Éric

Dommage pour moi ! Ma nouvelle chaudière fioul n’a pas 1 ans. Même 1/3 de la facture en moins ça va encore faire mal au portefeuille. Merci EM


milav

je pense également comme Sophie que ce gouvernement (qui ne sait que réprimer, taxer sans proposer de vraies solutions, par exemple le bio fioul) va sauter aux prochaines élections,si ce n’est avant, donc wait and see


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies (ou autres traceurs) stockés par votre navigateur, qui nous permettent de vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus